Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

Vers une seconde coupure publicitaire ?

11/03/2004

L'actuel système de financement de la production audiovisuelle est à revoir. C'est le constat d'Antoine Schwarz, haut fonctionnaire qui fut notamment PDG de la Sofirad et de deux filiales de la SFP, dans le rapport qu'il a remis au ministre de la Culture et de la Communication. Parmi les solutions qu'il suggère, figure l'autorisation d'une seconde coupure de publicité pour les films et les oeuvres sur les chaînes privées. Une mesure à laquelle s'oppose la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) car elle aurait pour effet, selon celle-ci,« d'accentuer le formatage des oeuvres »et de creuser un peu plus l'écart entre chaînes privées et publiques dans le partage des ressources.

Pour faire bonne mesure, le rapport Schwarz suggère donc que les chaînes publiques puissent couper les programmes qui ne sont pas des oeuvres après 20 heures. Et de revenir, de façon progressive, à dix minutes de publicité par heure glissante - contre huit actuellement - puis à douze minutes à l'horizon 2007, quand la publicité sera autorisée pour la grande distribution. Parmi les autres mesures envisagées, certaines ont été soufflées par les producteurs, comme l'augmentation de la taxe de télévision - actuellement 5,5 % du chiffre d'affaires des chaînes - qui alimente le Compte de soutien à l'industrie des programmes (lireStratégiesn° 1313). Ou encore la taxation des recettes du parrainage, de la diversification (appels surtaxés, téléachat) et l'extension à l'audiovisuel du crédit d'impôt appliqué au cinéma. Selon Antoine Schwarz, ces différentes mesures pourraient rapporter en 2007 quelque 30 millions d'euros pour la production...

Envoyer par mail un article

Vers une seconde coupure publicitaire ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.