Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

E-COMMERCE

Abebooks cherche à prendre du volume dans l'Hexagone

25/03/2004

La plate-forme de vente de livres d'occasion fédère 12 000 libraires dans 45 pays. Elle veut grossir en France par acquisition.

En janvier dernier, le site abebooks.com, place de marché spécialisée dans la vente de livres d'occasion, anciens ou épuisés, a célébré la mise en ligne de son cinquante millionième livre. Née en 1996 à Vancouver, au Canada, la plate-forme sert d'intermédiaire entre vendeurs (libraires ou particuliers) et acheteurs de livres. Elle est présente sur Internet en Amérique du Nord, en Allemagne, au Royaume-Uni et en France, et fédère 12 000libraires répartis sur plus de quarante de pays.

Abebooks, qui a fusionné en 2001 avec l'allemand Justbook, n'a jamais levé de fonds et est bénéficiaire depuis sa création. Avec une moyenne d'environ 20 000 livres vendus par jour pour un panier moyen de 25 euros et un volume de ventes de 100 millions d'euros en 2003 pour un chiffre d'affaires de plus 10 millions d'euros (le site se rémunère par une commission de 5 % sur les ventes et un pas-de-porte de 15 à 300 euros par mois suivant le catalogue du libraire), la société entre dans une phase de croissance forte. Elle a décidé cette année de se déployer en France, où le site est ouvert depuis deux ans. Avec 10 000visiteurs uniques par mois et un réseau de 350libraires, abebooks. fr, qui a réalisé un volume d'affaires de 2 millions d'euros en 2003, souffre encore d'une faible notoriété. Le site table sur un réseau de 1 000 libraires d'ici à un an.« C'est en France que nous avons le potentiel le plus fort, avec une croissance de 100 % par an,affirme Boris Wertz, directeur général d'Abebooks.Notre croissance moyenne en Europe est, elle, de l'ordre de 40 % et de 25 % en Amérique du Nord. »

Un siège à Paris

Après une relative discrétion, Abebooks compte cette année multiplier par deux son budget marketing, en privilégiant le webmarketing, et notamment les liens sponsorisés sur les moteurs de recherche, le marketing direct et des annonces dans la presse professionnelle. L'équipe de trois personnes actuellement basée en Allemagne devrait être renforcée et s'installer à Paris d'ici à la fin de l'année. Mais surtout, l'objectif d'abebooks.fr est d'augmenter rapidement sa part de marché en procédant à une ou plusieurs acquisitions. Des discussions seraient en cours avec des sites spécialistes du livre ancien comme chapitre.com ou galaxidion.com, par ailleurs éditeur du mensuelLe Magazine du bibliophile.

Envoyer par mail un article

Abebooks cherche à prendre du volume dans l'Hexagone

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.