Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Europe1 retrouve la pêche

23/01/1998

La station de la rue François-Ier retrouve sa place de deuxième radio commerciale de France en part d'audience. Et le service public relève franchement la tête.

Bouleversement dans la hiérarchie des radios. Une fois n'est pas coutume, c'est Europe1 qui en profite, en redevenant la deuxième station commerciale, avec 7,1% de part d'audience. Certes, son audience cumulée régresse d'un demi-point en un an, mais sa durée d'écoute par auditeur gagne 17minutes.«C'est la preuve que la grille fonctionne»,se félicite-t-on à Europe1, où l'on n'hésite pas à qualifier officieusement ce score«d'historique»,terme usité par NRJ quand elle était passée devant Europe1. Alain Weill, directeur général de NRJ, reconnaît d'ailleurs sans ambages que cette vague est mauvaise (-0,4point de part d'audience) et affirme«avoir les ressources pour corriger le tir».Les baisses s'exercent surtout auprès des moins de 25ans sur la tranche 10-12heures. Rien de tel à France Inter et France Info, toutes deux en progression. France Info bat même son record d'audience.«Dans un contexte où l'actualité n'était pas débordante, France Info, France Inter et Europe1 reprennent en fait des auditeurs occasionnels à RTL»,analyse Valérie Debord, directrice du département radio de Mediapolis. Il est vrai que le leader français doit faire face à un repli important de 1,6point de part d'audience en un an.«Je n'ai pas peur de déclarer que ce résultat est insatisfaisant»,reconnaît Philippe Labro, vice-Pdg des programmes. Une remarque qui concerne la tranche 5-7heures et surtout les jeux, de 10 à 13heures. Dès le 19janvier, les deux émissions de la tranche ont d'ailleurs été dynamisées.

La surprise de Nostalgie

Toujours dans le groupe CLT, Fun Radio enregistre une forte chute, avec 2,7% de part d'audience. Axel Duroux, qui en a pris les commandes le 3novembre, compte la réorienter vers les 15-24ans. RTL2, en revanche, ne cesse son ascension en audience cumulée, mais reste stable en part d'audience. À la hausse aussi, RFM l'est sur tous les critères. Enfin, Europe2 enregistre une chute notable en part d'audience, mais conserve son rang de deuxième radio musicale. L'inconnue vient de Nostalgie, très en retrait en part d'audience et en durée d'écoute (-25minutes en un an et -43 par rapport à la vague précédente).«Je veux bien admettre que notre structure d'audience a changé, en se rajeunissant auprès des 25-34ans, mais cela n'explique pas tout»,avance Henry Laurent, le directeur général de la station, qui a demandé une explication à Médiamétrie.

Envoyer par mail un article

Europe1 retrouve la pêche

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.