Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Les musicales à la merci du zapping

20/07/1998

Dans une vague Médiamétrie sans grande aspérité, les radios généralistes connaissent un léger effritement en un an et les musicales sont sujettes à un zapping de leurs auditeurs.

Le média radio se porte bien et le confirme. Avec 81,6% d'audience cumulée, soit environ 38,4millions d'auditeurs quotidiens, la radio semble être passée à un stade supérieur, avec quelque 500000nouveaux auditeurs depuis le début de l'année. Il faut dire que les radios musicales recrutent, certaines battant même leurs propres records: c'est le cas de NRJ, qui atteint 12% d'audience cumulée, Chérie FM (5%), RTL2 (3,9%) ou Skyrock, avec un bond notable à 6,9%. Mais la médaille a un revers que les stations musicales sont en train de découvrir. La quasi-totalité de leur durée d'écoute par auditeur est en effet en baisse d'une année sur l'autre, à l'exception très notable de RFM. «Si elles sont écoutées, elles ne le sont pas longtemps», souligne Valérie Debord, directrice du département radio de Mediapolis. Et ce, en raison du phénomène de zapping qui semble prendre de l'ampleur chez les auditeurs de radios musicales. En un an, la plus grosse progression revient encore une fois à RFM, suivie de ChérieFM, RTL2 et Europe2. Il ne faudrait pas non plus négliger les excellents résultats enregistrés par Les Indépendants, montrant qu'il existe «une vraie place pour les radios locales et donc pour la publicité locale», selon Luciano Bosio, directeur de Carat Radio. Quant à Nostalgie, elle enregistre une fois de plus des résultats en baisse tant en audience qu'en part de marché. «Si l'on peut supposer que les éditeurs des stations du groupe RMC ont eu d'autres sujets de préoccupations que leur antenne, il se pose un problème complexe de formatage éditorial de Nostalgie face à Chérie FM», s'inquiète Luciano Bosio. En guise de réponse, Alain Weill, directeur général de NRJ, réaffirme que «Nostalgie se hissera rapidement au-dessus des 5% d'audience pour atteindre 6% en 1999, sans que cela se fasse au détriment de Chérie FM.» Quelques changements sont prévus sur les deux stations, Chérie devenant plus féminine avec un tempo musical plus lent, quand Nostalgie se fera plus masculine, plus rapide, visant une cible plus âgée (les plus de 40ans), pour «revenir à la promesse de la marque». Du côté des généralistes, seule France Inter tire son épingle du jeu. Europe1 reste relativement stable en un an, laissant croire que la station pourrait avoir du mal à dépasser l6% de parts d'audience et environ 8,5% d'audience cumulée. Une supposition contre laquelle s'élève Jérôme Bellay, le patron de l'antenne. «Depuis deux ans, l'audience d'Europe 1 est stabilisée,affirme-t-il.Le mois de mai a été très mauvais, surtout par rapport à celui de 1997, très riche en événements, mais juin est très bon. Nous serons au-dessus des 9 points sur la vague septembre-octobre.»

RTL prépare le changement

Une fois n'est pas coutume, la grille de rentrée d'Europe1 devrait d'ailleurs connaître peu de changements, le trio Gerra, Calvi, Dechavanne étant déjà confirmé. À l'inverse, RTL a pris acte de la baisse de ses résultats, mais constate un fort rajeunissement de sa structure, en particulier auprès des 15-49ans et des cadres. Pour autant, la rentrée pourrait susciter quelques surprises, annonce déjà Philippe Labro, le patron de la station : «Jusqu'ici, RTL faisait du changement dans la continuité. À la rentrée, nous ferons du changement dans le changement». À bon entendeur...

Envoyer par mail un article

Les musicales à la merci du zapping

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.