Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

FRÉDÉRIC SCHLESINGER : RFM proche de sa vitesse de croisière

20/07/1998

Directeur général de RFM et, depuis décembre dernier, d'Europe 2, Frédéric Schlesinger revient sur les bonnes performances de ces deux stations sur la vague d'avril-juin 1998. Comment interprétez-vous la progression régulière de RFM depuis un an ? Frédéric Schlesinger. Avec une excellente qualité du son, une bonne alchimie entre le programme local et national, et une communication qui émet une promesse tenue, RFM s'inscrit totalement dans le repositionnement de la station. De plus, ses auditeurs sont ceux que toutes les radios recherchent, les «P1», ces fidèles qui zappent moins que les autres. En part d'audience, la station est devenue leader des radios adultes mais aussi celle qui compte le plus de CSP+. Avec 0,2 point d'écart entre Europe 2 et RFM, ne pensez-vous pas que cette dernière va doubler sa grande soeur ? F.S. Non. RFM est proche de sa vitesse de croisière, de son potentiel maximum. Europe 2, de son côté, a une marge de progression énorme. Elle n'est qu'à 75% de son potentiel. Elle devrait atteindre les 100% d'ici à trois ans. Pour la rentrée, nous allons d'ailleurs nous évertuer à mener une stratégie offensive de recrutements d'auditeurs. En réalité, les résultats d'Europe 2 sont ma première satisfaction sur cette vague. La station bat son record historique, à plus de 6 points d'audience cumulée. En part d'audience, alors qu'elle était en difficulté depuis deux ans, elle repasse les quatre points et devient première radio de France sur son coeur de cible, les 25-34ans. Tout ceci prouve que la stratégie du pôle Europe1 déclinée en juin dernier fonctionne. Quel regard portez-vous sur les performances de vos concurrents ? F.S. Je constate le beau score de NRJ en audience cumulée. Tout comme celui de Chérie FM, mais il souligne le danger de l'intégration de Nostalgie dans le groupe NRJ. Il pourrait y avoir une difficulté à laisser un territoire d'exception à Nostalgie. RTL2, enfin, semble plafonner. Entretien : L.G.

Envoyer par mail un article

FRÉDÉRIC SCHLESINGER : RFM proche de sa vitesse de croisière

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.