Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les petits malheurs d'Élodie font le bonheur de la presse

06/05/2004

La Ferme et Élodie Gossuin, l'ex-Miss France devenue conseillère régionale, ont fait la une de trois magazines de télévision et de Paris Match. Pour le plus grand bonheur de TF1.

T élé 7 jours, Télé loisirset15 Jours de téléaiment bien Élodie Gossuin, au point de l'avoir récemment affichée tous les trois en une. L'ex-Miss France y exhibe un sourire figé, version nymphette dans la paille ou éleveuse de lapins. Elle va même jusqu'à signer un article dansTélé 7 joursoù elle affirme consulter ses dossiers d'élue entre deux mouvements de caméra bucoliques. Mais il y a aussi, àTélé 7 jourscomme àVoici,le logoLa Ferme Célébrités,celui-là même que l'on retrouve dans un coin de l'écran. Pas d'hésitation, la télé-réalité a désormais sa presse. Pour peu qu'une émission marche - comme c'est le cas deLa Ferme-, elle envahit tous les journaux de télévision, au grand dam des chaînes publiques qui se refusent encore au genre. Déjà, entre septembre et février, la troisième version deStar Academyavait fait neuf fois la couverture deTélé 7 jours.

Idéale rencontre people-programmes

Comment une candidate à un jeu de télé-réalité, fut-elle conseillère régionale, en vient-elle à faire la une de trois magazines TV en même temps ? Certes, l'histoire de cette élue recevant la visite d'un huissier dans la ferme de Visan, avant de s'acquitter de ses obligations politiques, ne manque pas de piquant. Aujourd'hui,La Fermefait encore parler d'elle avec les menaces de la Confédération paysanne du Vaucluse. Mais, selon Patrick Mahé, directeur de la rédaction deTélé 7 jours,c'est d'abord le succès de l'audience de l'émission (10 millions de téléspectateurs dès le premier numéro) qui pousse l'hebdomadaire à mettre Élodie Gossuin en vedette. Aucun « deal » ne serait passé entre le diffuseur et l'hebdo de programmes.« Il n'y a aucun accord a priori avec une chaîne,explique-t-il,c'est seulement une fois qu'on a vu le ton bon enfant de l'émission qu'on a décidé de la mettre en vedette. »

« Les préachats globaux de sujets sont en effet passés de mode depuis que les journaux de Prisma Presse- Télé loisirs, VSD et Gala -ont tout misé surOpération Séduction(M6)...avant de s'apercevoir que cette émission n'était pas un franc succès »,dixit un concurrent. PourLa Ferme, Télé 7 Jourss'est donc contenté d'acheter 10 000 euros un sujet« exclusif de deuxième droit »à l'agence Sipa : l'album photos dédicacé des quatorze candidats deLa Ferme. Paris Match,également édité par Hachette Filipacchi Médias, n'a pas été oublié puisque Sipa lui a fourni un reportage photos surLa Fermeet une photo de une d'Élodie Gossuin. Quant àTélé loisirs,qui s'est rebaptisé« le journal de la télé-réalité »,il a commencé par miser surLes Colocatairesavant de se rabattre surLa Ferme.

« Personnellement, je ne suis pas un fou de télé-réalité, mais si je fais l'impasse, ma part de marché baisse »,indique Gilles de Prévaux, le directeur de la rédaction deTélé loisirs. « Celle-ci permet d'éviter le côté consensuel, mou du genou »,ajoute de son côté François Pier Pélinard-Lambert, rédacteur en chef adjoint deTélé star,pour qui c'est le point de rencontre idéal entre l'actualité people et les programmes. Il s'agit d'ailleurs d'une couverture sans risque pour les chaînes car, depuis le 1er janvier, il est impossible pour un hebdo TV de faire de la publicité télévisée sur TF1 ou M6 s'il éreinte un de leurs programmes en une. Comme le relève Patrick Mahé, ces chaînes auraient de quoi leur dérouler le tapis rouge. Les éditeurs doivent pourtant passer à la caisse pour décrocher de prétendues « exclusivités ».

Envoyer par mail un article

Les petits malheurs d'Élodie font le bonheur de la presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.