Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

L'Euro ne fait pas forcément le bonheur

17/06/2004

Le championnat d'Europe des nations ne devrait pas profiter à la presse football... sauf si la France y réalise des prouesses.

Les grandes compétitions internationales, tel le championnat d'Europe des nations qui se dispute au Portugal, ne font pas forcément le bonheur de la presse football. Selon Gérard Ernault, directeur de la rédaction deFrance football,c'est même le contraire.« Nos meilleurs chiffres de diffusion sont souvent enregistrés les années impaires, c'est-à-dire sans grand événement international »,précise-t-il. Leader de cette presse,France footballvoit son univers de concurrence s'étoffer lors des grandes compétitions.« Dans ce cas, nous sommes en rivalité avec la TV et la presse quotidienne,poursuit-il.En revanche, si la compétition est particulièrement suivie et si la France se distingue, cela crée a posteriori une dynamique importante pourFrance football.»

Diffusé dans soixante-quatre pays, le titre est considéré, avecOnze mondial,comme incontournable en France.« Ce sont deux magazines référents,explique Jean-Marc Gaudibert, directeur de clientèle chez Carat SPFD.Ils touchent une cible large d'amateurs de football et de pratiquants. »Les autres titres cibleraient, d'après lui, une clientèle de jeunes pratiquants passionnés. Fort d'une dizaine de titres, le marché serait loin d'être engorgé.« Il reste de la place »,estime Jean-Marc Gaudibert. Ainsi sont apparus deux titres au ton décalé,So FootetLes Cahiers du football.Et cette année, l'Euro a donné des idées àTéléfoot,l'émission dominicale de TF1, qui se décline désormais en magazine.

Envoyer par mail un article

L'Euro ne fait pas forcément le bonheur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.