Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

régies

Alliance à la carte pour les quotidiens régionaux

08/07/2004

Régions Communication et Hexagone Régie, les deux grandes régies de la PQR, ont annoncé leur fusion.

Régions Communication et Hexagone Régie, deux régies publicitaires de la presse quotidienne régionale (PQR), se marient pour former Com Quotidiens, la première régie de presse quotidienne en France. Opérationnelle depuis le 5 juillet, elle commercialise l'espace publicitaire national de trente titres de PQR appartenant à quinze groupes de presse de la grande moitié ouest de la France, avec des poids lourds commeOuest France, Sud-Ouest,ouLa Provence.

« Nous tablons sur un chiffre d'affaires combiné de 120 millions d'euros en 2005 »,précise Emmanuel Doncelle, président du directoire de Régions Communication, qui prend les mêmes fonctions dans la nouvelle entité. Jacques Saint-Cricq, patron du groupe Nouvelle République, est nommé président du conseil de surveillance, la vice-présidence étant assurée par Michel Comboul, ex-président d'Hexagone Régie et patron deNice Matin.Les salariés d'Hexagone ont rejoint les locaux de Régions Communication, à Boulogne-Billancourt. Au total, la société devrait employer une soixantaine de salariés, auxquels il faut ajouter les quinze d'Espace Régions, la structure en charge des petites annonces.

Une seule grande régie pour couvrir le territoire

« Ce rapprochement est logique, cela fait longtemps qu'on aurait dû le faire »,commente Michel Comboul.« Tout ce qui concourt à simplifier l'utilisation du média PQR pour les annonceurs va dans le bon sens »,renchérit Jacques Saint-Cricq. À l'époque où il présidait le syndicat de la presse quotidienne régionale, celui-ci ne fut pas le dernier à encourager la création du produit de couplage PQR 66 (ex-66/3), en 1991, qui permet d'acheter soixante-six quotidiens en bloc. Idée payante : les investissements des annonceurs nationaux dans la PQR représentent entre 15 et 20 % des 800 millions d'euros annuels en publicité commerciale.

Dans la même logique, Régions Communication a lancé l'an dernier PQR à la carte, une offre qui permet de bâtir des plans médias en choisissant certains titres. Par rapport à l'offre PQR 66, un distributeur peut ainsi occulter les départements où il ne dispose pas de magasins. L'offre a vite été reprise par Hexagone Régie.« PQR à la carte devrait réaliser environ 20 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2004, dont 60 % en développement pur »,se réjouit Emmanuel Doncelle.

Si la naissance de Com Quotidiens se fait, aux dires de ses promoteurs, sans casse sociale pour les salariés, celle-ci a tout de même laissé filer plusieurs titres dontLe Télégramme,jusqu'à présent en régie chez Hexagone. Le quotidien breton n'a pas vu d'un très bon oeil la perspective de se retrouver dans la même régie que son concurrentOuest France.Il sera donc intégré à l'autre grande régie en cours de constitution, Quotidiens associés, l'addition des régies Nord et Est Publicité, Publiprint/Socprint Régions, et Manchette (Le Parisien).

Jacques Saint-Cricq ne cache pas ses espoirs.« La prochaine grande étape serait de former une seule grande régie pour couvrir tout le territoire français. »Michel Comboul ne désespère pas non plus de voir des quotidiens de l'Est et du Nord adopter l'offre PQR à la carte.« Nous comptons sur leur sens des affaires pour nous rejoindre ! »

En savoir +

>www.regions-communication.fr

>www.hexagone-regie.com

Envoyer par mail un article

Alliance à la carte pour les quotidiens régionaux

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.