Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

Canal+ expérimente la fidélisation

02/09/2004

La chaîne cryptée cesse de se focaliser sur les nouveaux abonnés. Elle lance un programme de fidélisation de ses anciens clients.

Gratifié d'un cadeau fiscal représentant 500 millions d'euros d'économies par an, Vivendi va mieux. Quant à sa filiale Canal +, elle multiplie les signes de renouveau. La dette ?« Elle sera faible à la fin de l'année »,promet Bertrand Méheut, le président du groupe. Les désabonnements ?« En baisse à la fin 2004 »,assure-t-il, après un taux de 12,9 % à la fin 2003. Le portefeuille d'abonnés ? Il s'élève à 4,9 millions de clients et a connu des hausses nettes en juin et juillet,« du jamais vu depuis quatre ans ». Mais pourquoi alors augmenter de 1,10 euro le prix de l'abonnement, qui passe de 28,80 euros à 29,90 euros, au risque de compromettre le recrutement de nouveaux clients ?« Cette augmentation, la première depuis quatre ans, est inférieure à l'inflation »,argue Bertrand Méheut, qui rappelle que sa grille de programmes lui coûte plus d'un milliard d'euros par an.

Améliorer son image

De fait, si Canal + peut se permettre d'augmenter ses prix, c'est parce que la chaîne mise désormais autant sur ses vieux abonnés que sur les recrutements.« Nos anciens abonnés nous disaient toujours que nous faisions des promos extra pour les nouveaux et qu'ils n'étaient jamais récompensés pour leur fidélité »,explique Isabelle Parize, directrice générale adjointe en charge de la distribution. Pour ses vingt ans, Canal + lance donc un programme de fidélisation, testé auprès de 25 000personnes, pour ses clients de plus d'un an. Le principe en est simple : plus on est ancien, plus on y gagne, puisque les abonnés depuis vingt ans auront 20 % de réduction. Une subvention est en outre prévue pour permettre aux anciens de migrer du décodeur analogique au « Pilotime » numérique et d'accéder à des offres d'achat pour des téléviseurs ou des home cinema Thompson à des prix préférentiels .« Cela améliore notre image et la perception de notre relation avec l'abonné »,précise Laurent de Camas, directeur marketing.

Envoyer par mail un article

Canal+ expérimente la fidélisation

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.