Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

Le sport au meilleur prix

09/09/2004

Le sport reste un programme très attractif. Selon une étude d'OMD, il permet de tirer l'audience globale des chaînes et est économique en termes de coût du GRP.

Cent jours de sport à la télévision n'ont pas affecté l'appétit des Français pour ce genre de programmes. Selon une étude réalisée par l'agence médias OMD après la clôture des jeux Olympiques, le sport à la télévision reste largement surconsommé. Le département études et recherche de l'agence s'est penché sur les quatre événements sportifs majeurs de cet été : Roland-Garros en tennis, l'Euro de football, le Tour de France cycliste et, bien sûr, les jeux Olympiques d'Athènes. Sur la période, l'ensemble des retransmissions de ces événements a représenté 6 % de l'offre de programmes, mais 12 % de la consommation des téléspectateurs.

Les Français sont plus particulièrement friands des directs. Ainsi, les retransmissions ont rassemblé 85 % de l'audience du sport. La palme revient au football, où 13 % de l'offre représente 32 % de l'audience. C'est aussi le seul sport diffusé en soirée. À l'opposé, le tennis, avec une offre de programmes de 14 %, ne réunit que 8 % de la consommation. Malgré tout, OMD observe que le taux de surconsommation de programmes sportifs (le rapport entre la part de l'offre et celle de consommation) est en légère baisse par rapport à l'an dernier et 2000.

Le foot, puis les JO

En termes d'audience, le football, et notamment l'Euro, rafle toutes les places du podium. Avec 15,3 millions de téléspectateurs, le match France/Suisse du 21 juin a été le programme le plus regardé, toutes catégories confondues, sur les huit premiers mois de l'année. Le football rafle les cinq premières places, devant le filmMonsieur Batignole. Le premier programme sportif en dehors du football, à savoir l'escrime aux JO, apparaît en... 1676eposition ! 94 % des Français ont regardé au moins une partie d'un match de l'Euro. Ils ont été 90 % pour les jeux Olympiques, 83 % pour Roland-Garros et 72 % pour le Tour de France. OMD souligne que ces programmes ont une incidence sur l'audience globale des chaînes. Ainsi, sur France 2, les JO font gagner 2,3points de part d'audience (23,2 % contre 20 % en 2003).

Enfin, le volet économique de l'étude consacre lui aussi le football. Les écrans publicitaires de l'Euro 2004 diffusés sur TF1, France 2 et France 3 ont rassemblé un chiffre d'affaires de 51,8 millions d'euros. Les jeux Olympiques obtiennent moins de la moitié, avec des recettes brutes de 22,3 millions. Roland-Garros n'a généré que 8,7 millions d'euros et le Tour de France 5,5 millions. Il convient d'y ajouter les recettes liées au sponsoring, non prises en compte dans la pige, excepté lors de l'Euro 2004 où elles reviennent directement à l'Union européenne de football association (UEFA). Des sommes inférieures aux droits payés. Ainsi, pour l'Euro, la facture s'est élevée à 60 millions d'euros tandis que les droits des JO ont été achetés 65,4 millions d'euros.

Reste que les quatre événements ont permis aux annonceurs de réaliser de bonnes opérations. Les coûts du GRP ont été entre 5 et 35 % inférieurs à l'offre sur la cible des hommes de moins de 50 ans pour trois événements sur quatre. Le coût du contact est donc intéressant par rapport au coût moyen de l'ensemble de l'offre publicitaire. Seuls les écrans de Roland-Garros ont réalisé des coûts du GRP supérieurs à l'offre du moment. La relève de Yannick Noah se laisse désirer.

Envoyer par mail un article

Le sport au meilleur prix

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.