Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

audiovisuel

Lagardère réexamine l'option Vivendi

23/09/2004

Arnaud Lagardère discute d'un rapprochement plus étroit avec Vivendi et Canal+. Au risque de mécontenter son ami Martin Bouygues.

Vivendi ou Bouygues ? Jamais Arnaud Lagardère n'a été si proche du choix stratégique qui va engager son groupe pour les quinze prochaines années. Depuis que Jean-René Fourtou, le PDG de Vivendi, a annoncé la possibilité d'une entrée de Lagardère dans le capital du groupe Canal +, les spéculations vont bon train. Officiellement, côté Lagardère, il ne s'agit que de faire le ménage dans les participations qu'il détient aux côtés de Canal +, filiale de Vivendi. Notamment les 34 % de Lagardère dans CanalSatellite et les 27,4 % dans Multithématiques. Reste à s'entendre sur la part du gâteau : selon les sources, Lagardère pourrait prendre en échange 15 à 25 % du groupe Canal +. À moins qu'il ne décide de souscrire à une augmentation de capital pour atteindre la minorité de blocage du groupe audiovisuel.

Contrôler la chaîne cryptée

Les avantages réciproques sont indéniables. Pour Vivendi, il s'agit de partager le montant des droits du championnat de France de football, qui devraient augmenter en raison de la farouche concurrence de TPS. Quant à Lagardère, il pourrait enfin mettre un pied dans un grand groupe de télévision, une dizaine d'années après l'échec de La Cinq. Un moyen judicieux de prendre le contrôle de la chaîne Canal+, ou tout au moins d'en avoir la maîtrise opérationnelle. Et les nouvelles perspectives d'internationalisation du groupe Canal + seraient un appui précieux pour les contenus développés par Lagardère. Reste une inconnue : l'ami Martin Bouygues et sa filiale TF1 sont-ils prêts à voir Arnaud Lagardère se muer en concurrent actif ? Les négociations, relancées récemment, pour aboutir à une fusion entre TV Breizh (TF1) et Match TV (Lagardère) prennent ainsi une tournure hautement symbolique.

Envoyer par mail un article

Lagardère réexamine l'option Vivendi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.