Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

audience

La télé bouscule la presse magazine

30/09/2004

L'impact de la télévision se fait nettement sentir sur les derniers chiffres d'audience de la presse magazine.

La télévision pèse sur la presse magazine, si l'on en croit la dernière vague de l'AEPM, l'étude de référence du secteur. Récemment pris en compte dans l'étude, les deux magazines de programmes de CanalSatellite (CanalSatellite magazine) et de Canal + (Plus) caracolent en tête des mensuels et bimestriels les plus lus par les Français de 15 ans et plus. D'autre part, la presse de télévision truste quatre places parmi les cinq plus fortes audiences des hebdomadaires publiés en France.

Une secousse à venir

L'étude AEPM, qui porte sur la période juillet 2003-juin 2004, fait également une bonne place aux titres qui tirent une bonne part de leur inspiration du petit écran, commeEntrevue,classé dans les six meilleures hausses sur un an à la fois en valeur absolue et en pourcentage. Nul doute aussi que la présence dePsychologiesà la télévision, avec l'émission homonyme sur France 5 (arrêtée en juin), a stimulé l'audience de ce titre toujours aussi dynamique (+ 12,7 % et + 213 000 lecteurs). Mais cette édition de l'AEPM fait surtout apparaître, pour la première fois et de manière fracassante, deux magazines directement dérivés d'émissions de télévision, coédités par des chaînes :Fan 2(1 571 000 lecteurs) etStar Ac mag(928 000 lecteurs) sont les deux plus grosses audiences à entrer dans les listes de l'étude. Les deux titres bénéficient au maximum de la célébrité de l'émission sur laquelle ils s'appuient. Des émissions qui ont elles-mêmes largement contribué à dynamiser la presse pour jeunes filles. Près de trois adolescentes sur quatre se plongent désormais avec délice dans les pages de cette famille très liée à la télé-réalité, contre une sur deux il y a quatre ans.

Sans doute ne s'agit-il que d'un premier frémissement. La secousse la plus forte dans l'univers AEPM, liée à l'apparition des quinzomadaires de télévision de Prisma Presse au début de l'année, reste à venir.Télé 2 semainesest étudié depuis juillet 2004,TV grandes chaînesdevrait l'être à compter de janvier 2005. Les résultats de ces deux titres n'apparaissent donc pas encore. Mais, d'ores et déjà, cette offensive relayée à la télévision a entraîné une perte d'audience des hebdomadaires TV de 3,4 % sur la période concernée par rapport à l'année précédente. L'impact, qui ne porte que sur six mois, soit la moitié de la période étudiée, est considérable : ces gros porteurs entraînent en effet l'ensemble des hebdomadaires dans une baisse de 1,3 %, alors que ceux-ci progresseraient, sans la famille des hebdos TV, de 0,6 %.

Envoyer par mail un article

La télé bouscule la presse magazine

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.