Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Promotion

Le théâtre se prend pour le cinéma

07/10/2004

Un site de billetterie propose les bandes-annonces des théâtres parisiens avec un modèle basé sur un réseau de diffusion et la revente de contenus.

Pourquoi le théâtre ne ferait-il pas sa promotion par bandes-annonces comme le cinéma ? L'idée trotte dans la tête de Guillaume Wallaert depuis un moment. Le tout est de la rentabiliser. Fondateur de la billetterie en ligne visioscene.com, cet entrepreneur de trente et un ans, lauréat de l'association Jacques Douce, petit cousin de l'ancien président d'Expand Images, a bâti un modèle économique à plusieurs étages.

Il propose tout d'abord aux théâtres de réaliser gratuitement leurs bandes-annonces (1 minute 15 secondes de morceaux choisis et interviews) et de les promouvoir en échange de places pour les adhérents à sa billetterie. Ses atouts : son site Internet, et son réseau de partenaires. Ainsi, à l'instar de Lycos, Tiscali ou Canal CE (groupement de mille cinq cents comités d'entreprise) sur le Web, SFR introduira prochainement Visioscene sur ses mobiles.

La revente de contenus (cent cinquante clips en stock) est le deuxième volet du modèle économique. Les bandes-annonces intéressent les autres billettistes et les diffuseurs, les portails Internet comme les télévisions.« Ces programmes courts peuvent être vendus aux chaînes ADSL ou câblées,explique Guillaume Wallaert.Ils sont également prêts à être diffusés dans un JT ou une émission, moyennant 500 euros la minute. »

Bientôt en régions

Les annonceurs (des banques et des marques de luxe sont intéressées) sont également sollicités pour parrainer ces modules diffusés sur le câble, le Web et prochainement sur des écrans plasma dans les foyers des théâtres. Visioscene développe enfin des partenariats avec les médias et a déjà signé avec20 Minuteset Radio FG. Des discussions sont en cours avec Hachette.« Seuls les trois ou quatre théâtres qui font salle comble tous les soirs n'ont pas besoin de notre service »,remarque Guillaume Wallaert. Ce qui lui laisse un sacré potentiel... en attendant le développement en régions !

Envoyer par mail un article

Le théâtre se prend pour le cinéma

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.