Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

plurimédia

La reprise des dépenses est en vue

14/10/2004

ZenithOptimedia a revu ses prévisions à la hausse et annonce une croissance de 6,2 % du marché mondial de la publicité en 2004.

En 2004, les dépenses publicitaires mondiales vont progresser de 6,2 %, assure ZenithOptimedia. Une prévision revue à la hausse par rapport au printemps dernier, alors que l'agence médias tablait sur une fourchette allant de 4,4 à 5,7 %. Après une année 2002 assez douloureuse (+0,1%) et une année 2003 encore difficile (+2,9%), ce pourrait donc être la fin du tunnel.

Avec 174 milliards de dollars d'investissements en communication en 2005, les États-Unis restent leaders du marché, récupérant 45 % des dépenses publicitaires mondiales, loin devant le Japon et la Chine. En 2005, l'Europe devrait afficher une progression de 4,4 %, au lieu de 1,8 % prévu au printemps dernier (Stratégiesn° 1324). Le Vieux Continent dépassera ainsi, pour la première fois depuis longtemps, le rythme de croissance des États-Unis.

La Chine, 3e en 2005 ?

Les dépenses publicitaires en Europe pourraient atteindre 97,43 milliards de dollars, contre 93,3 milliards en 2004. L'Allemagne et l'Italie sortiraient de leur atonie et les pays du Sud, notamment l'Espagne, tireraient la croissance. Le Royaume-Uni et la France devraient retrouver leurs niveaux d'avant la bulle Internet.

Les marchés émergents contribuent davantage à la croissance du marché publicitaire mondial. La zone Asie-Pacifique, à l'exception du Japon, devrait participer à hauteur de 10,9 % à la croissance en 2006, contre 9,7 % en 2003. La Chine pourrait réaliser une excellente performance, s'arrogeant en 2005 la troisième marche du podium, avec 15 % de croissance et 22 milliards de dollars d'investissements attendus. En revanche, l'Amérique latine progresse moins que la moyenne et devrait stagner autour de son taux 2003 à 4,1 %.

Envoyer par mail un article

La reprise des dépenses est en vue

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.