Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

affichage

Viacom France tourne une page

14/10/2004

François Morinière succède à Michel Cacouault à la tête de Viacom France. L'afficheur semble en panne de stratégie de développement.

Michel Cacouault a été l'une des vedettes du récent Grand Prix de l'affichage, qui s'est déroulé du 7 au 10 octobre, à Madère. La veille de la tenue de celui-ci, le président de Viacom France avait fait l'annonce surprise de son départ, et secoué, ce faisant, le monde de l'affichage. Celui qui préside par ailleurs le club de rugby professionnel de l'Aviron bayonnais serait attendu dans le monde de la communication, même s'il préfère dire, pour l'instant, qu'il rejoint son bateau...

Fin de contrat ou lassitude ? Michel Cacouault cultive le flou. Reste que Viacom Outdoor, l'un des leaders mondiaux de la communication extérieure, n'est pas véritablement parvenu à percer en France depuis le rachat de Giraudy il y a quatre ans. La société s'est laissé distancer par ses deux principaux rivaux, Clear Channel et JCDecaux (1). Quand Michel Cacouault a revendu Giraudy - qu'il avait racheté à Lagardère quelques mois auparavant - à Viacom, les ambitions de développement du groupe américain étaient pourtant très fortes dans l'Hexagone. De fait, ses actionnaires américains n'ont pas forcément donné à Michel Cacouault les moyens financiers pour se faire. Son projet de s'allier ou de reprendre JCDecaux a échoué. Et Viacom ne s'est même pas présenté aux appels d'offres de mobilier urbain, à Lyon, notamment.

Pour le groupe, le développement en France semble désormais passer par l'affichage transports. Avec deux hypothèses à la clé : le rachat de Métrobus (filiale de Publicis qui assure la régie de la RATP), une société qui, reste une cible potentielle. Et/ou le contrat juteux de la SNCF, détenu par Clear Channel via France Rail, qui arrive à échéance fin 2006. Autant de dossiers pour Guillaume Prot, dorénavant en charge de l'Europe, et pour François Morinière, vice-président de Viacom France, appelé à succéder à Michel Cacouault.

(1) Part de marché TNS 2003. JCDecaux : 35,5 % ; Clear Channel : 26,8 % ; Viacom : 20,6 % ; autres : 17,1 %.

Envoyer par mail un article

Viacom France tourne une page

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.