Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

quotidiens

France Soir trouve encore preneur

21/10/2004

Successeur de Poligrafici Editoriale à la tête de France Soir, l'homme d'affaires Rami Lakah mise sur des déclinaisons du titre pour tenter de relancer une machine bien abîmée.

Le 11 octobre, à l'imprimerie deFrance Soir, le repreneur de 70 % du capital du titre, pour officiellement 4,5 millions d'euros, n'avait pas fait les choses à moitié. Sous une banderole tendue entre deux rotatives, Rami Lakah avait réuni un aréopage impressionnant : Thomas Bishop, ancien président de l'université de New York, président de Montaigne Press, la nouvelle société éditrice deFrance Soir, l'universitaire Jacques Soppelsa, Françoise Sampermans, ancien PDG duNouvel Économisteet deMarianne, Jean-François Kahn, conseil éditorial et créateur deMarianne, et, bien sûr, les responsables du précédent propriétaire, Poligrafici Editoriale. Au menu : projection de courbes et de tableaux, intervention de PriceWaterhouseCooper, présentation du budget prévisionnel jusqu'à 2007, date prévue pour le retour du titre à l'équilibre.« Rami Lakah donnait l'impression de vouloir en mettre plein la vue »,estime un syndicaliste.

Opération plutôt réussie à ce jour, puisque le personnel, qui avait accueilli froidement le précédent candidat, Jean-Pierre Brunois, a rendu le 15 octobre un avis favorable au plan Lakah, même s'il l'a assorti de réserves. Le conseil d'administration du journal devait donc entériner la vente, le 19 octobre, et annoncer des nominations. Valérie Lecâble (BFM) est installée à la tête de la rédaction du quotidien.

Diffusion en chute libre

Si les ambitions annoncées par l'homme d'affaires franco-égyptien sont suivies d'effet,France Soirs'accompagnera donc prochainement d'une déclinaison en langue anglaise,France Soir international, et d'un hebdo,France Soir archives. Lakah, qui a prévu d'investir près de 10 millions d'euros, devra prouver que la « marque » France Soir, abîmée par un long déclin, des errements dans la stratégie, des changements de propriétaires et une chute continue de sa diffusion (51 516 exemplaires en kiosques à la fin août 2004 contre près de 60 000 exemplaires sur les huit premiers mois de 2003) peut encore reconquérir un public.

Envoyer par mail un article

France Soir trouve encore preneur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.