Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

Nicolas Sarkozy plombe septembre

04/11/2004

Les investissements publicitaires à la télévision accusent un sérieux ralentissement. La faute aux accords Sarkozy.

Fini l'euphorie. En septembre, les investissements publicitaires des annonceurs sur les chaînes de télévision nationales n'ont progressé que de 2,3 %. Un taux bien éloigné du 6,7 % de hausse moyenne observé entre janvier et août. La cause ? Les accords Sarkozy, selon les spécialistes. Le 17 juin dernier, le ministre de l'Économie et des Finances a fait s'entendre industriels et distributeurs autour d'une baisse de 2 % des prix publics de produits de grande consommation, l'application de ces accords intervenant en septembre.

Le résultat a été immédiat sur les investissements publicitaires. Car ces accords ont un coût financier pour les industriels et les distributeurs.« Leur premier réflexe a été de couper dans les budgets publicitaires,explique Éric Trousset, directeur marketing du pôle investissements publicitaires chez TNS Media Intelligence.Et la télévision a été le premier média concerné. »

Les produits de grande consommation, c'est-à-dire issus des secteurs alimentation, boissons, entretien ou beauté, représentent 42 % des recettes publicitaires de la télévision. Selon l'institut d'études, les investissements de ces quatre secteurs ont baissé de 10 % en septembre, soit une valeur brute de 22 millions d'euros.

« Heureusement, d'autres secteurs, comme les télécoms ou l'automobile, ont compensé ce recul,observe Éric Trousset.Cette tendance s'est poursuivie en octobre. »Pour autant, les chaînes ne sont pas pessimistes pour la fin de l'année. Mieux, TF1, par exemple, a révisé à la hausse la croissance annuelle de son chiffre d'affaires publicitaire : entre 4 à 6 %, contre 3 à 5 % précédemment.

Envoyer par mail un article

Nicolas Sarkozy plombe septembre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.