Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

La Ligue de football blinde son appel d'offres

11/11/2004

Comment faire pour décrocher le maximum d'argent en risquant le minimum devant le Conseil de la concurrence ? Démonstration en cinq leçons par Frédéric Thiriez, président de la LFP.

Le ton est solennel. Le 5 novembre, lors de son discours de présentation de l'appel d'offres sur les droits TV du championnat de France de Ligue 1 pour les saisons 2005-2006 à 2007-2008, Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), a insisté sur chaque mot :« Cette procédure se déroulera sous les signes de la transparence, de l'équité et de la sécurité juridique. »Histoire de faire oublier l'imbroglio du dernier appel d'offres qui, en janvier 2003, avait amené le Conseil de la concurrence à suspendre l'attribution des droits à Canal +. L'affaire s'était conclue par une médiation, le refus de la prime d'exclusivité et une répartition des droits à l'identique entre Canal + et TPS pour 375 millions d'euros par an (matchs de premier et troisième choix pour l'un, de deuxième choix pour l'autre). Cette fois, l'appel d'offres s'accompagne d'une procédure strictement encadrée. Démonstration en cinq points.

1. La création d'un comité de contrôle.Ce comité composé de cinq personnes, dont le président de la LFP et deux présidents de clubs, est chargé de gérer l'appel d'offres. Il supervisera l'ensemble du déroulement en amont du dépôt des offres financières et sera l'interlocuteur des chaînes. Moins de monde concerné, c'est aussi moins de fuites dans les médias...

2. L'introduction de critères qualitatifs. « Le prix ne sera pas le seul critère de jugement des offres, même s'il en sera un élément dominant »,assure Frédéric Thiriez. La LFP demande donc aux chaînes de s'engager en matière de diffusion - l'habillage des matchs par exemple -, de production, de communication, d'innovation... et de ressources financières autres que le prix payé. Des critères qu'elles peuvent refuser, mais qui donneront lieu à l'établissement d'une note et d'un coefficient (de 0,95 à 1,05). Appliqué au prix proposé par la chaîne, celui-ci pénalisera ou avantagera l'offre financière.

3. Jouer la partie en un après-midi.Les chaînes remettront leurs offres le 10 décembre à midi. Elles seront aussitôt ouvertes et virtuellement réévaluées par les coefficients qualitatifs. Si l'écart entre les offres est supérieur à 5 %, le lot sera attribué. Sinon, un second tour sera lancé avec, pour y répondre, un délai... d'une heure ! À l'issue de ce tour, l'offre la plus intéressante remportera le lot de manière provisoire.

4. Le prix de réserve.Le montant total des lots doit se situer au-dessus d'un « prix de réserve global » défini par Frédéric Thiriez et déposé chez un huissier. Un classique dans les enchères à l'aveugle. Si tel est le cas, une prolongation sera aussitôt jouée... toujours en une heure. Il appartiendra ensuite au conseil d'administration de la LFP d'accepter les offres ou de relancer, plus tard, un nouvel appel d'offres.

5. La menace de l'exclusivité. « L'exclusivité n'est pas un objectif, mais peut parfaitement être un résultat sorti des urnes »,a averti Frédéric Thiriez. Le message, destiné à Canal + et TPS, est clair : attention, votre concurrent pourrait tout rafler ! Car, malgré ce bel échafaudage, l'objectif de l'opération reste de faire monter les mises.« Certes,commente Frédéric Thiriez,cet appel d'offres est important pour les chaînes, mais il est aussi important pour le football. »L'enjeu est majeur pour le foot français : les droits TV représentent en moyenne 52 % des recettes des clubs.

Envoyer par mail un article

La Ligue de football blinde son appel d'offres

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.