Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

régies

Deux suppléments pour MediaObs

11/11/2004

La deuxième régie du groupe Nouvel Observateur poursuit sa rapide croissance en prenant en charge la commercialisation de TéléCinéObs et ParisObs junior.

Tandis que le marché publicitaire se contracte, MediaObs, elle, s'étoffe. Après le supplémentParisObs,la deuxième régie commerciale du groupe Nouvel Observateur, dirigée par Corinne Rougé, a obtenu de Claude Perdriel, PDG du groupe, la commercialisation du supplémentTéléCinéObs,à la place de RégieObs, qui commercialise les « grands » titres.

Lancé en 1993,TéléCinéObss'épaissit ces jours-ci d'au moins huit pages hebdomadaires. L'occasion pour le supplément piloté par Guillaume Malaurie et Gérard Muteaud d'élargir le traitement actuel à la radio, la musique, Internet ou les jeux vidéo. Le prix de vente en kiosque du « package »Nouvel Obs(512 129 exemplaires en 2002-2003), à 3 euros, reste inchangé.

L'investissement doit donc trouver son financement par la seule publicité. «Nous souhaitons passer de 70 pages de publicité par an actuellement à 400 en 2005, et 500 pages en 2006 »,précise Corinne Rougé. Équipe spécifique, argumentaire commercial, tarifs distincts, relations publiques, etc., la régie se met en ordre de bataille pour séduire un marché qui s'est durci depuis l'arrivée des quinzomadaires de télévision.

18 millions d'euros en 2005

OutreTéléCinéObs,MediaObs prend en charge le nouveauParisObs junior,un supplément mensuel francilien de 30 pages, à destination des parents d'enfants âgés de moins de 12 ans. Il faudra douze pages de publicité par numéro pour le rentabiliser.

Discrètement, MediaObs a donc gagné du terrain. Partie de rien en 2000, Corinne Rougé enregistrera un chiffre d'affaires net encaissé de 15 millions d'euros en 2004. Une moitié provient des titres de Claude Perdriel, l'autre de différents éditeurs parmi lesquels Cyber Press Publishing. La régie espère passer à 18 millions d'euros en 2005.

Envoyer par mail un article

Deux suppléments pour MediaObs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.