Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

quotidiens

Un éditeur anglais convoite les lecteurs du Metro londonien

25/11/2004

Associated Newspapers, éditeur du gratuit Metro et de l'Evening Standard, se prépare à la concurrence de London-i, un gratuit édité par Richard Desmond, propriétaire du tabloïd Daily Express.

Dans les couloirs qui parcourent les sous-sols de la City, le quartier des affaires à Londres, réside un trésor disputé : les usagers du train et du métro qui achètent ou lisent des journaux. Le magnat Richard Desmond, propriétaire du tabloïdDaily Express,a déposé plainte pour situation monopolistique auprès de l'Office of Fair Trading (l'Autorité de la concurrence) contreMetro,le quotidien gratuit d'Associated Newspapers (AN), qui détient l'exclusivité de la distribution de journaux dans les transports londoniens. Alors qu'une réponse est attendue prochainement, Desmond a dévoilé les détails du projet qu'il espère lancer si les couloirs du « Tube » lui sont ouverts. Il s'agit d'un autre gratuit, baptiséLondon-i,qui paraîtra en fin d'après-midi afin de capter les « commuters », ces usagers des transports en commun.

45 minutes chaque soir

« Il existe une fenêtre de quarante-cinq minutes chaque soir »,explique Dominic Ponsford, spécialiste de la presse britannique, où les travailleurs prennent leur train. C'est dans ce laps de temps qu'ont lieu la plupart des ventes. Sur ce créneau horaire, il n'y a qu'un seul journal payant dans les gares et stations :The EveningStandard,autre propriété d'AN. Le Standard sort quatre fois par jour dans le Grand Londres. Selon Dominic Ponsford, il« ne vend que 400 000 exemplaires sur 15 millions d'habitants »(381 186 exemplaires vendus en octobre 2004 contre 421 465 en octobre 2003). Il y aurait donc largement de la place pour le gratuit de Desmond.

En pareil cas, AN envisage de contre-attaquer soit avec une édition du soir deMetro,soit en éditant une version épurée et gratuite duStandardà l'heure du déjeuner. Qui devra appâter le lecteur et lui donner envie d'acheter la version longue quand il rentrera chez lui. Un plan diabolique... ou tordu.

Envoyer par mail un article

Un éditeur anglais convoite les lecteurs du Metro londonien

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.