Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

radio

BFM capte les dirigeants

02/12/2004

La station reprise par Nextradio affiche l'un des plus forts taux d'affinité avec les dirigeants de PME.

C'est la continuité qu'a choisie Alain Weill. Le patron de BFM n'est pas aller chercher très loin la remplaçante de la médiatique Valérie Lecasble, animatrice du 12h-14h sur la station économique. C'est Hedwige Chevrillon, son joker, qui succède à la journaliste partie prendre la direction de la rédaction deFrance Soir.« Nous voulions continuer en gardant le même concept : des entretiens avec des grands patrons »,explique Alain Weill.

Les dirigeants et l'économie ont toujours été le credo de BFM. Depuis sa création, en 1992 par Jacques Abergel, la radio, qui tient son nom de Business FM, a complètement renoué avec sa ligne éditoriale d'origine. Aujourd'hui, BFM peut se vanter de détenir l'un des meilleurs taux d'affinité avec les patrons de PME-PMI. Selon l'étude La France des cadres actifs (FCA) d'Ipsos, l'audience de la station est composée à 65,3 % de dirigeants et cadres de sociétés de moins de 500 salariés. Parmi les stations privées, seule Radio classique fait mieux, avec 69 %.

Au coeur des réseaux

Sur ce critère, BFM devance les autres radios d'information : RMC (64,2 %), France Inter (63,7 %), France Info (62 %), Europe 1 (57,3 %) et RTL (52,6 %). Des stations qui réalisent sur cette cible entre deux et cinq fois l'audience de BFM, écoutée quotidiennement par près de 50 000 auditeurs.

BFM n'est jamais très loin du milieu de l'économie. Philippe Manière, qui anime deux tranches de débats le week-end, est parallèlement directeur général de l'Institut Montaigne, l'influent réseau de Claude Bébéar, président du conseil de surveillance d'Axa. La radio est aujourd'hui détenue à 87,5 % par Nextradio, par ailleurs propriétaire de RMC, et à 12,5 % par la Financière Pinault. Le duo, qui a payé 3,2 millions d'euros pour reprendre la station, attend cette année les premiers bénéfices. BFM devrait gagner entre 200 000 et 300 000euros pour un chiffre d'affaires publicitaire de 7 millions d'euros.

En savoir +

>radiobfm.com

>lire aussi notre dossier en page 36.

Envoyer par mail un article

BFM capte les dirigeants

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies