Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Programmes

Le CSA combat la violence en douceur

06/01/2005

Pour protéger les enfants, le CSA veut responsabiliser les parents sans culpabiliser les chaînes.

La voix off est celle de Nathalie Baye. Elle est grave et douce à la fois.« Vos enfants ne voient pas la même chose que vous »,dit-elle. Puis :« Ces signaux sont là pour vous aider à protéger vos enfants. »Produite à l'initiative du CSA, la campagne de sensibilisation à la signalétique des programmes de télévision (-10, -12, -16, -18 ans) veut lutter contre l'exposition des mineurs à la violence télévisée.

Le CSA n'a pas hésité à mettre 150 000 euros de sa poche pour ce film de trente secondes réalisé par Gérôme Rivière, qui met en scène un père et son fils. Diffusé depuis le 3 janvier, le spot, signé Ailleurs exactement, révèle la différence de perception des images qui existe entre un adulte et un mineur. Le premier est décontracté là où le second apparaît tendu et accaparé.

Signalétique bien perçue

L'agence d'Evelyn Soum a dû se plier à des règles sévères pour ne pas froisser les susceptibilités des chaînes.« Il ne fallait pas diaboliser ou culpabiliser la télévision,explique-t-elle,et encore moins ses programmes. »Le spot fait donc référence à des images d'une violence relative, entièrement fictives et jamais diffusées. Quant à l'agence, sélectionnée parmi six candidates, elle est passée sur le grill d'un comité consultatif comprenant diffuseurs, défenseurs des enfants et pédopsychiatres.

« La signalétique, mise en place en novembre 2002, est aujourd'hui comprise et bien perçue par le public »,estime Agnès Vincent, conseillère au CSA. Reste à obtenir des chaînes qu'elles favorisent un engagement actif des parents dans la supervision de programmes, qui apparaissent de plus en plus violents. L'instance de régulation recommande de diffuser le spot entre 19 et 23 h. Les chaînes privées n'ont cependant pas d'obligation d'horaires dans la diffusion. Et elles ont toutes refusé d'apposer leur logo sur le film, en estimant qu'il risque de diaboliser leurs programmes.

Envoyer par mail un article

Le CSA combat la violence en douceur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.