Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Star Academy côté coulisses

06/01/2005

Geneviève Petit, journaliste indépendante, publie le 14 janvier La Face cachée de la Star Acaux éditions Patrick Robin.

Pourquoi cette enquête ?

Geneviève Petit.À cause du mélange de fascination et de répulsion que j'éprouvais pour cette émission. Et aussi parce qu'en dépit de l'énorme couverture médiatique dont bénéficie laStar Ac, il n'y avait eu aucune enquête de fond sur l'émission. Mon but n'était pas de faire un brûlot, mais un livre tout contre...

Vous précisez en titre : « Le livre dont Endemol et TF1 se seraient bien passés ». Pourquoi ?

G.P.Pendant les six mois qu'a duré mon enquête, ni Étienne Mougeotte, vice-PDG de TF1, ni Franck Firmin-Guion, chargé des programmes de flux, n'ont voulu me recevoir. Et la régie m'a seulement parlé de la « Pub Academy ». Par ailleurs, TF1 a tenté de faire annuler certains rendez-vous ou a opéré des pressions sur ceux que je souhaitais rencontrer, comme Michal, de laStar Ac3. Axel Duroux, numéro deux d'Endemol jusqu'en juin 2004, s'est montré quant à lui plus ouvert et coopératif.

Comment expliquez-vous ce silence de la part de TF1 ?

G.P.Parce qu'il n'est pas question pour TF1 de dévoiler ses recettes, élaborées et perfectionnées en permanence pour préparer nos cerveaux à consommer l'émission et ses produits dérivés.Star Academy, c'est le trésor de guerre de TF1 et 30 % du chiffre d'affaires d'Endemol France. Ce qui fait son succès, c'est sans doute son côté conte de fées moderne, selon le mot de Laurent Fabius, une sorte d'hypnose pour les gens dont la vie n'est pas facile... Même les aspects négatifs de l'émission nourrissent son succès !

Envoyer par mail un article

Star Academy côté coulisses

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.