Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

cinéma

Mitterrand, un chef d'État héros de fiction

17/02/2005

L'ancien président est le héros du Promeneur du Champ-de-Mars, film de Robert Guédiguian. Un tabou du cinéma français est levé.

Le cinéma américain s'en est fait une spécialité, mais en France, le sujet sent la poudre. Pour la première fois, un personnage politique de l'histoire contemporaine est le héros d'un film de fiction. Sorti le 16 février,Le Promeneur du Champ-de-Mars, film de Robert Guédiguian avec Michel Bouquet dans le rôle de François Mitterrand, lève un tabou du cinéma français.« La France demeure une république verrouillée. Il existe aujourd'hui encore une complaisance excessive à l'égard de la fonction présidentielle et une révérence pour la raison d'État »,analyse Georges-Marc Benamou, qui a coécrit le scénario du film à partir de son livreLe Dernier Mitterrand.

Seul Francis Girod avait osé, en 1984, rompre l'omerta dansLe Bon Plaisir. Même si les personnages étaient imaginaires, on y voyait un président chercher par tous les moyens à cacher l'existence de sa maîtresse et d'un enfant adultérin...

Depuis la mort de Mitterrand, début 1996, biographes, témoins, amis et ennemis se disputent les pensées de l'ancien chef de l'État. Il n'est qu'à voir quelle fièvre accompagne encore la sortie de tout écrit ou documentaire sur le personnage, pour mesurer les contours flous, les questions en suspens, les deuils mal digérés, laissés par quatorze années à l'Élysée et près d'un demi-siècle d'exercice politique. Du reste, comme l'explique Jérôme Clément, président d'Arte, chaîne qui a coproduit le film, certaines figures de la « Mitterrandie » ont très vivement critiqué le projet de Guédiguian (lire l'interview).

Numéro d'acteur

Le pouvoir, la maladie, la mort, l'histoire sont au coeur du film de Robert Guédiguian, comme ils l'ont été dans la vie de Mitterrand avec force ambiguïtés. Mais le sujet duPromeneur du Champ-de-Marsne doit pas faire oublier le film lui-même.« C'est une fiction sur Mitterrand, mais c'est aussi un document sur l'art de Michel Bouquet »,raconte Robert Guédiguian. Le comédien, que l'on voit plus souvent au théâtre qu'au cinéma, excelle ici dans un genre où d'ordinaire les Américains sont les maîtres : le mimétisme de l'acteur dans la biographie. La ressemblance avec Mitterrand est confondante, mais son jeu va bien au-delà de la simple appropriation du personnage.

Envoyer par mail un article

Mitterrand, un chef d'État héros de fiction

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.