Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

presse

Dassault joue les démineurs au Figaro

24/02/2005

Le contre-feu déclenché par Francis Morel, directeur général du Figaro, et par son actionnaire Serge Dassault a atténué l'effet des révélations de Philippe Cohen dans Marianne.

Serge Dassault connaissait les ennuis judiciaires du directeur général duFigaroet président du Syndicat de la presse parisienne en le nommant en octobre dernier.« J'en avais parlé à Dassault avant d'entrer,affirme l'intéressé, Francis Morel.Il m'a choisi en connaissance de cause. »Rudi Roussillon, conseiller de l'avionneur, confirme :« Nous étions évidemment au courant. »Les dirigeants duFigaroont ainsi rapidement étouffé une affaire soulevée par un article paru le 14 février dansMarianneet intitulé « La face cachée duFigaro».

Dans cette enquête, l'un des deux coauteurs du livreLa Face cachée du Monde, Philippe Cohen, affirmait que Francis Morel avait été condamné en 2003 par la Cour de cassation à quinze mois de prison avec sursis et 15 000 euros d'amende pour diverses irrégularités fiscales, alors qu'il présidait les Éditions mondiales.Mariannelui reprochait aussi d'avoir confié l'aménagement intérieur de deux immeubles de la Socpresse à une société dont il était encore administrateur à la veille de son embauche par Dassault.

Droit de réponse

Francis Morel a donné sa version aux salariés et aux journalistes :« Ce sont des affaires personnelles liées aux circonstances de mon départ des Éditions mondiales en 1995,a-t-il expliqué.J'ai été jusqu'en cassation, persuadé d'être dans mon bon droit. La cour en a décidé autrement, je l'admets. »Il a également assuré avoir prévenu les responsables de la Socpresse de ses liens avec la société d'aménagement intérieur et s'être volontairement tenu à l'écart de la prise de décision. Une décision« parfaitement rationnelle », précise-t-on chez Dassault qui a, depuis, réexaminé le dossier.

Francis Morel a exigé un droit de réponse dansMarianne. Prudents et sceptiques, les syndicats duFigaron'ont pas réagi.

Envoyer par mail un article

Dassault joue les démineurs au Figaro

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.