Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

making of

Derrière la grille

17/03/2005

L'arrivée de la TNT, le 31 mars, bouscule la presse TV, qui s'est préparée tant bien que mal à l'apparition des chaînes du numérique terrestre, encore nébuleuses.

Difficile de le rater. Un petit personnage en forme de coeur sourit de toutes ses dents au lecteur deTélé loisirs,sur la grille de programme du 12 mars. « Bientôt, dès le 31 mars, à 20 heures, les programmes de la nouvelle chaîne W9 », indique une notule. Même procédé pour NT1, Direct 8 ou encore NRJ12. Une grille de programmes vide près de vingt jours avant les débuts de la TNT, le 31 mars, c'est ce que l'on appelle un « teasing ».

Déjà chahutée, depuis un an, par l'arrivée des quinzomadaires, la presse TV est sur le pied de guerre pour adapter ses grilles à l'arrivée du numérique terrestre et de ses nouvelles chaînes gratuites. Et c'estTélé loisirsqui a démarré les hostilités, le 7 mars, avec ce programme d'un genre nouveau. Suivi le 14 mars par son « cousin »Télé 2 semaines. Pour arriver à point, faut-il pour autant se précipiter ?« Quand on prend un train en gare de départ, on est sûr d'avoir une place assise ! »,résume Gilles de Prévaux, rédacteur en chef du titre, avec un indéniable sens de la formule.

Le parti pris est osé, surtout lorsque l'on sait encore relativement peu de chose sur les contenus qui vont être proposés aux 35 % de Français qui auront, les premiers, accès à la TNT.« Pour l'heure, les tuyaux sont vides, rien ne sert de montrer des cases vides en trompe-l'oeil... »,souligne Patrick Mahé, directeur de la rédaction deTélé 7 jours.

D'autant que le travail de pédagogie n'est pas totalement terminé.« En janvier, lorsqu'on parlait de TNT à nos lecteurs, ils nous répondaient " Késaco " ? Est-ce qu'il s'agit d'un explosif ? D'un nouveau médicament ?,s'amuse Michel Benoit, rédacteur en chef deTélé poche. Nous avons donc réalisé plusieurs dossiers, sur les questions politiques et techniques que la TNT soulève. Et aujourd'hui, via les courriers que l'on reçoit, l'on voit apparaître une réelle attente. »

Tous sont d'accord sur un point : le numérique sera une révolution. Encore plus que l'apparition du câble et du satellite il y a dix ans.« L'événement est considérable,juge Gilles de Prévaux.Seuls 25 % de Français reçoivent les chaînes du satellite et du câble en payant, et à terme, tous pourront voir gratuitement les chaînes de la TNT... »

Un pari obligé

Certes. Mais il semble néanmoins que la presse télévision avance un tantinet dans le brouillard.Télé starn'a pas hésité à publier, le 7 mars, une enquête intitulée « Incroyable : à J-25, c'est la grande pagaille ! ».« Nous sommes obligés de faire le pari, même si beaucoup de doutes subsistent »,explique Catherine Rambert, rédactrice en chef du magazine.« De plus, contrairement aux chaînes hertziennes, les nouvelles chaînes ne sont pas astreintes à nous fournir leurs programmes dix-huit à vingt jours avant diffusion, ce qui peut poser des problèmes d'organisation »,ajoute Michel Benoit.

L'heure reste donc à la prudence. Si les journaux TV ont bousculé leurs pages, tout cela reste à pagination constante : dans un secteur où les titres tirent à des centaines de milliers d'exemplaires, voire davantage, rajouter de nouvelles pages coûte une fortune.« Les programmes vont prendre de plus en plus de place, empiétant sur le rédactionnel »,s'émeut d'ailleurs un journaliste pigiste de la presse TV.

Selon ces professionnels, il existe au moins une certitude : la TNT devrait contribuer à renouveler le marché des téléviseurs. Gilles de Prévaux en profite même pour donner un petit conseil :« Les postes de télévision classiques vont être bradés pour laisser la place aux écrans plats. C'est le moment de s'acheter un beau poste cathodique ! »Merci du tuyau.

Envoyer par mail un article

Derrière la grille

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.