Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

internet

Les Échos recrutent en ligne

24/03/2005

Le site des Échos veut concurrencer Monster et Emailjob avec un espace emploi qui va chercher l'internaute à des prix six fois moins importants que l'édition papier.

AprèsLe Mondeet avantLe Parisien,Les Échoss'offrent un outil en ligne pour diffuser leurs offres d'emploi sur Internet (http://em ploi.lesechos.fr). Un virage pour le titre économique, qui prend en compte le basculement intervenu sur un marché de la publicité de recrutement déstabilisé par les difficultés de l'emploi en France et la poussée des sites d'emploi tels que Monster ou Emailjob. Même virage pour le grand frère desÉchos, leFinancial Times, qui lancera son site d'emploi en avril.« Aux États-Unis, tous les grands quotidiens ont suivi cette stratégie »,rappelle Philippe Jannet, directeur délégué des éditions électroniques desÉchos, artisan du changement de cap avec Julie Le Corre, directrice de la publicité recrutement.

Offres personnalisées

La direction desÉchosa mis un terme en février 2005 au contrat qui la liait au site Cadremploi, propriété de la Socpresse, et les premières annonces sont en ligne depuis début mars. Pour 495 euros (contre 3 000 euros pour une annonce standard dans la version papier du titre), les employeurs ou les agences de recrutement peuvent déposer eux-mêmes leur petite annonce, qui restera quatre semaines en ligne. Mais le site, à l'instar de la nouvelle formule du monde.fr, ira aussi chercher l'internaute, demandeur d'emploi ou non, en fonction de ses centres d'intérêt. Un poste de marketing chez Danone à Rennes sera par exemple proposé aux internautes consultant des articles consacrés au marketing, à Danone ou à l'économie bretonne. Les offres pourront arriver en temps réel sur la boîte à lettres électronique des candidats grâce à la technologie RSS.

Les Échosvisent 500 à 600 annonces par jour, contre 150 pour l'édition papier. Commercialisé depuis début février, le site duMondea de son côté enregistré 300 000 visiteurs uniques par mois en février, et vise un million de visites à la fin de l'année. Bref, quitte à subir la concurrence, autant qu'elle vienne... de chez soi.

Envoyer par mail un article

Les Échos recrutent en ligne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.