Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

audience

Les quotidiens nationaux en très légère amélioration

24/03/2005

L'audience des quotidiens nationaux a un peu progressé en 2004, selon l'EuroPQN. Certains journaux s'inscrivent en hausse, d'autres en baisse. Revue de détail.

Les Français sont revenus vers la lecture de leur quotidien favori en 2004, selon l'étude de référence EuroPQN sur l'audience des quotidiens. Sur 48,3 millions de Français âgés de 15 ans et plus résidant en France, 8,566 millions ont cédé aux charmes de la lecture d'un des onze quotidiens nationaux étudiés. Les lecteurs de PQN représentent 17,7 % des personnes âgées de 15 ans et plus, un chiffre en hausse de 0,2 point par rapport à 2003. La presse quotidienne régionale suit cette tendance. Les treize principaux groupes de presse ont séduit 17,822 millions de lecteurs au numéro moyen en 2004, soit environ 24 000 lecteurs de plus qu'en 2003.

Même si aucune des évolutions mentionnées n'est statistiquement significative, c'estL'Équipe(+0,2 point) qui tire le mieux son épingle du jeu parmi les quotidiens nationaux. Le journal sportif, redevenu le premier quotidien national en termes de diffusion payée en 2004, a bénéficié d'un calendrier sportif favorable et des bons résultats des équipes françaises. Mais il recueille aussi les fruits d'une nouvelle formule réussie, qui a reconverti des déçus deL'Équipeen lecteurs réguliers.Le Parisienet sa version nationaleAujourd'hui en Francepoursuivent une hausse lente mais régulière, tout commeLa Croix,qui confirme d'année en année son redressement.La Tribuneengrange les bénéfices de sa campagne de publicité. Effet de l'actualité du titre racheté par Serge Dassault ou de ses offensives marketing liées aux DVD ou aux encyclopédies ?Le Figaropoursuit en tout cas sur une lancée qui l'avait vu gagner 0,1 point en 2003-2004, malgré l'érosion de sa diffusion.

Une relance à la peine

Parmi les baisses,Libération,dont le lectorat est traditionnellement volatil, faiblit sous les coups de la presse gratuite, au moment où Édouard de Rothschild apporte, en entrant au capital, les moyens d'orchestrer une vraie relance.Le Mondesubit le contrecoup de l'affaissement de sa diffusion depuis la parution du livre de Péan et Cohen,La Face cachée du Monde.Il faut noter l'érosion desÉchos(-0,1 point), qui perdait déjà 0,1 point en 2003-2004. Lancée en septembre 2003 avec une campagne de 2,5 à 3 millions d'euros, sur un investissement global de 7 millions d'euros, la nouvelle formule semble peiner à s'installer. Cette légère baisse d'audience correspond en effet à l'évolution de la diffusion enregistrée par l'organisme de référence Diffusion Contrôle en 2004. Les ventes dites individuelles (en kiosques ou par abonnement) cèdent sur un an 3 534 exemplaires, à 90 702 exemplaires. Ce sont les ventes dites « par tiers en nombre » (+5 992 exemplaires sur un an) qui permettent au journal d'afficher une hausse de 2,11 % de ses ventes payées. Enfin, sur le critère de la lecture dernière période,L'Équipe du dimanche,avec 4,4% de taux de pénétration, continue de dominer leJDD(2,4 %), lequel perd 0,1 point au profit duParisien dimanche(1,4%).

Envoyer par mail un article

Les quotidiens nationaux en très légère amélioration

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.