Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

magazines

Dialogue renoué au Gisi

31/03/2005

Après la grève contre le plan de restructuration du Groupe industrie services info, le PDG prône le dialogue avec les salariés. Les syndicats, eux, tentent de sauver les meubles.

Calmer les esprits. C'est la priorité de Philippe Santini, PDG du Groupe industrie services info (Gisi), qui a réuni ses trois cent cinquante cinq salariés, le 23 mars dernier dans un grand hôtel parisien, pour leur expliquer son projet de réduction de 25 % des effectifs des dix magazines édités par le groupe, dontL'Usine nouvelle(une douzaine de postes supprimés) etLSA(entre un et trois).« Je leur ai exposé la nécessité d'enrayer les 18 millions d'euros de perte de chiffre d'affaires depuis quatre ans. Après une économie de 3 millions, le groupe prévoit 4 millions supplémentaires sur la masse salariale »,explique le patron, qui a rappelé à chacun sa volonté de dialogue social.

Accord de méthode

Cette rencontre faisait suite à la grève spontanée du 17 au 22 mars, suivie par 110 salariés du Gisi.« La direction n'a toujours pas répondu à nos revendications de procéder à des départs volontaires et des mesures d'âge »,déplore une journaliste deL'Usine nouvelle, qui n'exclut pas une reprise des hostilités.

Côté syndicats, le ton se veut plus modéré :« Nous privilégions plutôt la négociation selon l'accord de méthode »,souligne Marie-France Kayser, déléguée FO et journaliste àL'Écho touristique. Signé le 15 mars dernier, cet accord étend le délai légal de réflexion sur les modalités du plan social de trois semaines à trois mois. Le temps pour le cabinet Secafi-Alpha, commandité par les syndicats, de plancher sur des contre-propositions.« De quoi limiter les dégâts et aussi garantir des mois de salaire supplémentaires aux futurs licenciés »,se console Marie-France Kayser. Une victoire à la Pyrrhus : les propriétaires du Gisi, trois fonds d'investissement (Cinven, Carlyle et Apax), envisagent déjà de revendre l'entreprise en 2007.

Envoyer par mail un article

Dialogue renoué au Gisi

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.