Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

presse

Les boursicoteurs préfèrent lire

07/04/2005

Les actionnaires individuels privilégient la presse pour s'informer, mais adoptent des comportements très différents en fonction de leur profil, selon l'étude IDA 2005.

Rien de moins que 80 milliards d'euros. Telle est la somme dont disposent les 13,67 millions d'actionnaires décideurs individuels (IDA), observés en détail par l'étude IDA 2005 réalisée par la société TLB auprès de 4 200 individus. Cette passion nécessite des moyens supérieurs à ceux de la moyenne des Français. Chez la majorité d'entre eux (30,5 %), les revenus nets du foyer oscillent entre 3 801 et 7 600 euros. Leur patrimoine financier dépasse, pour près de 30 % d'entre eux, les 150 000 euros. Tous consacrent à l'épargne 12 % des revenus du foyer en moyenne.

Pour les annonceurs, cette précieuse population, masculine à 80 % et dotée d'un fort pouvoir d'achat, mérite évidemment d'être observée de près. Où attraper ces boursicoteurs ? Dans les journaux. La presse financière quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle est le média qu'ils privilégient, quelle que soit l'importance de leur portefeuille, dans une proportion allant de 87 % à 90 %, loin devant Internet (de 56 % à 63 %), la radio (de 40 % à 43 %) et la télévision (de 27 % à 28 %).

Opportunistes butineurs

Quatre familles distinctes coexistent, selon l'étude. Pour les utilitaires (22,9 % de l'ensemble), l'épargne est d'abord un effort. Ils s'intéressent à l'immobilier, sont les moins assidus à la lecture de la presse et dans le suivi de leur portefeuille. Les observateurs (27,5 %), plus jeunes que la moyenne et rarement propriétaires, préfèrent les produits sécurisés et ne s'informent que deux à trois fois par an. Les prudents (28,6 %) sont au contraire âgés, dotés de portefeuilles diversifiés. Très actifs en Bourse, ils sont de gros lecteurs de presse. Enfin, les opportunistes (21 %) sont relativement âgés mais s'intéressent à tous les types de produits. Critiques quant aux informations des entreprises cotées, ils « butinent » à la fois la presse, la radio et Internet.

Envoyer par mail un article

Les boursicoteurs préfèrent lire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.