Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

making of

Le grand déballage

07/04/2005

La publication des salaires annuels des patrons et des personnalités françaises est devenue en trois ans un marronnier de la presse magazine.

Les salaires des vedettes n'ont plus de secrets pour les Français.Capital,Marianne,ChallengesouL'Expressétalent allégrement les revenus des stars françaises de l'industrie, des affaires, du monde du spectacle ou du sport. Aux États-Unis, où le magazineForbespublie depuis longtemps nombre de classements des personnalités les plus riches, on est habitué à un tel déferlement de dollars. En France, il s'agit d'une nouveauté.« Ce type de dossier était plus difficile à réaliser par le passé,remarque Sabine Delanglade, chef du service économie deL'Express.Il y a seulement trois ans, nous n'aurions pas eu le niveau de précision dont nous disposons aujourd'hui sur les salaires des patrons. »

Travail de fourmi

Entre-temps, une loi a obligé les sociétés cotées à publier dans leur rapport annuel les rémunérations des cadres dirigeants. Une transparence providentielle qui facilite grandement le travail des journalistes. Ainsi, à la page 99 du dernier rapport annuel de NRJ Group figurent noir sur blanc les rémunérations versées en 2004 aux membres du directoire de la société, dont 502 140,12 e pour Jean-Charles Mathey, le président. Et comme ces documents sont généralement publiés en février, il est normal de retrouver tous ces chiffres dans les magazines de mars, voire d'avril.

« Il reste cependant une part de flou, car seuls les salaires fixes et variables sont publiés, sans aucune indication concernant les stock-options »,note Sabine Delanglade. SiL'Expresss'est contenté des salaires,Capital, dans son numéro de mars, a inclus ces fameuses options sur titres, mais estimées sur« la moyenne annuelle des options attribuées de 2001 et 2003 et valorisées grâce[à un]modèle mathématique ».

Du coup, les classements diffèrent légèrement selon les titres.L'ExpressetCapitalsont d'accord sur le salaire de Lindsay Owen-Jones : 6,576 millions d'euros. Mais, pour le premier, le patron de L'Oréal est le mieux payé, alors que pour le second, qui comptabilise les options sur titres, il est devancé par Bernard Challès, président de Dassault Systèmes (21,4 millions contre 20,2).

Quant au salaire de Zinédine Zidane, à en croire la presse, le footballeur, sportif français le mieux payé, toucherait entre 13,9 millions d'euros (selonCapitalde mars 2005) et 14,4 millions d'euros (selonMariannedu 12 mars).

Le phénomène touche aussi les sportifs. Le 26 mars dernier,L'Équipe magazinepubliait son deuxième classement du genre.« Un travail de fourmi »,selon Claude Droussent, directeur des rédactions deL'Équipe. En effet, contrairement au monde des affaires, les clubs et les sponsors ne sont pas tenus de révéler les revenus de leurs stars.« En France, personne ne parle d'argent, contrairement aux États-Unis où les dirigeants des équipes professionnelles se font briller en claironnant les montants des contrats de leurs joueurs »,explique-t-il.

Pour son second classement des sportifs français les mieux payés, publié samedi 26 mars, toute la rédaction a été mobilisée pour estimer et additionner les contrats, petits et gros, des sportifs.« Cette année, nous sommes assez sûrs de nos informations,poursuit-il.Contrairement à l'an passé où, je l'avoue, il y avait quelques inexactitudes... »Question euros, on n'est donc plus dans la glorieuse incertitude du sport.

Envoyer par mail un article

Le grand déballage

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies