Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

presse

France Soir bataille sur deux fronts

21/04/2005

Sous la houlette de Valérie Lecasble, directrice de la rédaction, le quotidien améliore son contenu. Il recycle aussi ses numéros historiques et prépare le lancement de son hebdomadaire en anglais.

Deux ans, à condition de gérer à l'économie. C'est le temps pendant lequelFrance Soir(62 097exemplaires payés en 2004, en baisse de 11,77 % par rapport à 2003) pourra tenir avec les fonds apportés par le financier Rami Lakah, propriétaire de 70 % de son capital depuis octobre 2004 aux côtés de l'italien Poligrafici Editoriale. Ce dernier a apuré un peu moins de 5 millions d'euros de passif à l'arrivée du nouveau propriétaire. Reste à améliorer le compte de résultat. Les pertes pour l'année 2004 devraient, selon nos informations, s'établir autour de 6 millions d'euros, comme en 2003.

Le plan de sauvetage se met en place. Sur deux fronts : celui du quotidien lui-même et celui de ses produits périphériques. Sous la houlette de la directrice de la rédaction, Valérie Lecasble, ancienne duNouvel Économisteet de BFM,France Soirs'échine à redresser la barre.« En cinq mois, nous avons enrayé la chute des ventes à Paris »,se réjouit-elle. La première partie du journal est désormais consacrée à l'information « sérieuse », la deuxième aux loisirs et au sport, sans compter les huit pages dévolues aux courses hippiques.« Les gratuits remettent à la lecture des gens qui en étaient complètement sortis,explique Valérie Lecasble.SiFrance Soirpublie tous les jours un sujet différent des autres médias, il sera plus facile de passer d'un quotidien gratuit àFrance Soirqu'à un autre journal. Quand l'image aura basculé, cela ira vite »,espère-t-elle.

Lancement de TheFrance Soir

Quant au front des produits périphériques, la réédition d'anciens numéros, le France Soir historique, confiée au vice-président du journal, Jacques Sopelsa, en est à sa cinquième livraison. La réimpression du numéro paru à la mort du général de Gaulle a été vendue à quelque 72 000 exemplaires, sur 300 000 mis en place. Depuis, le tirage a été ramené à 50 000 exemplaires et le prix de 3 à 2 euros, le rythme de sortie devenant mensuel. L'activité serait proche de la rentabilité. Quant àThe France Soir,un hebdomadaire destiné aux touristes anglophones confié à Patrick Haas, il devrait sortir fin avril ou début mai.

Envoyer par mail un article

France Soir bataille sur deux fronts

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.