Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

3 semaines, 1 million d'euros

05/05/2005

Bon début publicitaire pour NRJ 12, W9, NT1 et France 4. En trois semaines, les quatre nouvelles chaînes de la télévision numérique terrestre ont déjà dépassé le million d'euros.

En moins d'un mois, les nouvelles chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT) ont déjà engrangé 1,2 million d'euros en recettes publicitaires. Un succès, selon l'institut d'études Yacast qui, depuis leur lancement le 31 mars, pige les écrans des quatre petites nouvelles : les deux chaînes à tendance musicale destinées aux 15-34 ans, NRJ 12 (NRJ Group) et W9 (Groupe M6), la minigénéraliste NT1 (AB Groupe) et France 4, l'ex-Festival reformatée par France Télévisions. Manque à l'appel Direct 8, la chaîne du groupe Bolloré, qui se passe de publicité au début.

« C'est un indéniable succès commercial,estime Bruno Millet, directeur du département pige publicitaire de Yacast.D'autant que les investissements restent stables d'une semaine sur l'autre, si l'on excepte le pic lié au lancement. »Sur les trois premières semaines, W9, la chaîne la plus investie du quatuor (lire les tableaux), apparaît au niveau de quelques consoeurs du câble et du satellite. Avec 462 000 euros bruts, elle fait mieux que Comédie et Série Club sur la même période. France 4, avec 337 000 euros, se place devant les chaînes jeunesse Cartoon Network, Jetix et Télétoon.

Annonceurs au rendez-vous

Côté annonceurs, les maisons de disques et les sociétés de téléphonie pointent en tête. Mais il est encourageant de voir dans les dix premiers la grande distribution, tels L'Oréal et Nestlé. Quant à Champion, elle est la seule marque de la distribution, secteur désormais libre de communiquer sur les chaînes thématiques. Au total, 126 annonceurs ont pris la parole sur ces quatre nouvelle chaînes, mais seulement 18 l'ont fait sur au moins deux.

« C'est sur ce point que l'on observe un " effet régie ",note Bruno Millet.Les deux chaînes présentant le plus grand nombre d'annonceurs exclusifs sont France 4 et W9. Elles ont clairement bénéficié de la force de frappe du groupe auquel elles appartiennent. »À l'inverse, NRJ 12 et NT1 ont dû créer leur propre régie, constituer leurs équipes et définir une stratégie commerciale.

« En quinze jours, il nous a fallu rencontrer la quasi-totalité du marché publicitaire,avoue Béatrice Isal, directrice de TMC Régie, qui commercialise NT1.Nous estimons que notre positionnement est désormais clair, même si nous devons encore faire un peu d'évangélisation. »NRJ 12, qui annonce la signature d'un volume d'activités de 1,8 million d'euros, s'est appuyée sur le portefeuille clients de la radio.« Nous avons identifié les marques visant les moins de 35 ans pouvant être séduites par notre offre de lancement »,confie Jean Muller, président de NRJ Régies, qui inaugure une offre originale : un club de douze annonceurs « pionniers ». Ces derniers bénéficient d'avantages financiers, mais sont aussi associés à la réflexion éditoriale de NRJ 12. Cinq ont déjà dit oui : L'Oréal, SFR/ Cegetel, Crédit mutuel, AOL et Coca-Cola.

Le mois de septembre, avec l'accroissement de 35 à 50 % de la population couverte par la TNT, sera une nouvelle étape commerciale pour ces « petites » chaînes.

Envoyer par mail un article

3 semaines, 1 million d'euros

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.