Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

radio

Nouvelle partition à Radio classique

16/06/2005

La station de Bernard Arnault entreprend un vaste chantier de refonte. Objectif : revivifier la musique classique et doubler l'audience.

ÀRadio classique, le compte de résultat tient plus du requiem que de l'allegretto. En 2004, les pertes de cette station assise sur un bassin de population de 30 millions de Français, équivalent à la couverture de RMC, ont atteint 4,5 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 6,72 millions d'euros. Bernard Arnault, PDG de LVMH et propriétaire de la station, a beau apprécier la grande musique, c'est la douce mélodie des affaires qui l'a emporté. Sous la houlette de son nouveau directeur général, Frédéric Olivennes, arrivé en janvier 2005 et auteur d'un audit sur l'entreprise, la station a tout remis à plat : programmation musicale, approche de l'information, cible. Quant aux objectifs, ils sont clairs : doubler l'audience, pas moins, et passer de 1 à 2 points d'audience cumulée en national.

Animateurs en direct

Pour relancer Radio classique, Frédéric Olivennes a commencé par tailler dans les effectifs : 10 salariés sur 45 ont été licenciés. Ce qui permet à la station de redémarrer avec des frais fixes abaissés de 20 %, un nouveau directeur de l'antenne, Sébastien Lancrenon, et un nouveau directeur des programmes musicaux, Christophe Bayton. Ancien délégué artistique de l'Orchestre de Paris, ce dernier est chargé de mettre en musique une programmation moins sélective. La radio diffuse désormais 6 à 10 morceaux ou extraits par heure, contre 2 à 4 auparavant. Parmi eux, des airs connus comme l'Adagiod'Albinoni,La Petite Musique de nuitde Mozart ou même des musiques de films.« Nous sommes là pour défricher un marché nouveau d'amateurs de musique classique »,explique Frédéric Olivennes.

Histoire de donner un peu de chaleur à l'antenne, jusqu'ici gérée à l'aide d'un automate et de voix préenregistrées, des animateurs seront présents en direct de 6 h à 21 h. Les auditeurs pourront aussi intervenir pour des jeux ou des plages de musique à la demande. Côté info, la station propose désormais des journaux complets, moins exclusivement économiques. Elle entend valoriser auprès des annonceurs son« contexte de calme et de détente, de beauté et d'élégance ». Les valeurs du luxe, la spécialité de Bernard Arnault.

Envoyer par mail un article

Nouvelle partition à Radio classique

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.