Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

quotidiens

Le Parisien va développer des suppléments

23/06/2005

Le quotidien sortira en septembre un supplément économique de 36 pages et planche sur d'autres supports thématiques. Il prépare aussi une refonte graphique pour début 2006.

Jean Hornain est désormais fixé sur les lignes directrices de son mandat à la tête duParisien- Aujourd'hui en France(499 782 ex. payés en France, source OJD 2004). Nommé en décembre dernier à la suite du départ d'Hervé Pinet, le directeur général des deux titres du groupe Amaury lancera en septembre, chaque lundi, un supplément économique de 36 pages, qui remplacera le cahier de 16 à 24 pages actuellement consacrées, pour l'essentiel, aux petites annonces de recrutement. Il s'agit de son premier grand projet en passe d'aboutir.« Nous voudrions faire en économie ce que nous avons réussi en politique, où le titre a pris une vraie place »,explique-t-il. Le nouveau supplément s'articulera autour de trois parties : Votre entreprise, Votre argent et Votre emploi. Il devrait atteindre la rentabilité avec une hausse de 1,5 % à 2 % de la diffusion et une croissance des revenus publicitaires.« Il faut que nous relancions les ventes »,reconnaît Jean Hornain.

Pour lui,Le Parisien économien'est qu'une première étape dans le développement d'une politique de suppléments liés à la vie quotidienne.Le Parisien,commeLibération,était jusqu'ici resté étranger à cette course au supplément poursuivie parLe Monde, Le FigaroouLa Croix.Mais le succès des suppléments ponctuels, comme leGuide des cadeaux,à Noël, ouL'Été numérique,a eu raison des réticences.« On s'aperçoit que ces supports ont un très bon effet sur les ventes, sur la publicité et sur les acheteurs. Ce sera l'un des axes majeurs de la relance éditoriale »,indique Jean Hornain. Les équipes duParisientravaillent actuellement sur des projets de suppléments thématiques liés au bricolage, à la santé ou aux enfants.

« La forme à hauteur du fond »

Cette réflexion éditoriale s'accompagne d'une refonte graphique du journal. Elle est prévue pour le début de 2006. Objectif :« mettre la forme à la hauteur du fond »,annonce le directeur général. Le socle rédactionnel du titre ne sera pas touché, mais la maquette est entièrement remise à plat, typographie, entrées et visuels compris. Le chantier a été confié à L'Agence, présidée par Sophie Reinauld, et au consultant Francis Lambert. Cette rénovation s'accompagnera d'une campagne de communication conçue par BETC Euro RSCG. Le plan médias pourrait comporter un volet TV. Par ailleurs, une batterie d'études de lectorat est en cours de réalisation, sous la houlette d'Éric Herteloup, directeur général adjoint duParisien.Indispensable pour affiner les attentes des lecteurs,« imaginer nos futurs produits pour nos futurs clients »,explique Jean Hornain. Et trouver des relais de croissance.

Envoyer par mail un article

Le Parisien va développer des suppléments

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies