Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

making of

Johnny en accès illimité

30/06/2005

Limited Access, le magazine de Johnny Hallyday, ne connaît pas la crise. Au contraire, les NMPP en redemandent. Réussite d'un « blog » de luxe.

Impossible de joindre Johnny en ce moment, avec le baptême, l'anniversaire, l'album... »Mieux vaut avoir bien lu la presse people de la semaine pour comprendre les propos de Rémi Bouet, directeur de la publication deLimited Access, le magazine de Johnny Hallyday. Pour les non-initiés : entre le baptême de Jade, sa fille adoptive, les festivités de son 62e anniversaire et l'enregistrement de son dernier album, difficile en ce moment de joindre la star, pardon... le directeur de la rédaction. Johnny trouve pourtant quelques créneaux pour valider le sommaire de ce bimestriel tiré à 50 000 exemplaires, qui lui est entièrement consacré. Le deuxième numéro est actuellement dans les kiosques à 9,90 e.

Les fans, un capital à bichonner

Rémi Bouet est pressé lui aussi, l'information ne connaît pas de répit ! Il doit s'envoler pour Calvi, en Corse, afin d'interviewer Jacques Dutronc.« Johnny tient absolument à donner une bonne place à son ami dans les pages du n° 3 »,explique-t-il.Limited Access, c'est un peu le blog de Johnny sur papier verni. Ne cherchez pas de comptes-rendus des démêlés de la star avec la justice. On y trouve plutôt des invités, des coups de coeur et des chroniqueurs permanents. En bon mari, Johnny a confié la rubrique cuisine à sa femme Laeticia qui nous explique, page 22, comment elle concocte les spaghettis aux olives vertes. La rubrique forme, elle, est animée par son amie Véronique (mais sans Davina). Un espace est consacré à un fan en particulier. Cette fois, c'est Patrice Hue, quarante et un ans. Tout sourire, il étale sur deux pages le culte qu'il voue à son idole.

Mégalo, Johnny ? Non, juste soucieux de bichonner un fan-club de 18 000 membres.« C'est son capital, il le sait très bien »,lâche Rémi Bouet.Limited Accessa été pensé pour eux. D'ailleurs, seul le premier numéro devait se retrouver en kiosques pour le lancement. Les suivants auraient été envoyés par courrier aux adhérents... si les Nouvelles Messageries de la presse parisienne (NMPP) n'avaient pas demandé un réassort au bout d'une semaine.« À la mi-mars, nous avons lancé le premier numéro à 30 000 exemplaires,raconte Rémi Bouet.Très vite, les diffuseurs nous ont demandé de les fournir à nouveau. Même la Belgique, qui n'était pas prévue, a voulu être servie. Nous avons été un peu victimes de notre succès. Johnny, lui, a l'habitude, il n'a pas été surpris. Il m'a demandé d'augmenter la diffusion dès le numéro suivant. »

C'est à se demander siLimited Accessporte bien son nom. Depuis sa sortie, le club compte plus de 800 adhésions par mois.« Johnny a un flair inimitable. La rubrique jeux vidéo présente dans le n°1 a très vite sauté. Il m'a dit :" Tu m'enlèves ça, mes fans s'en fichent royalement ! "Quand on a lancé le projet, sa première recommandation a été :" Surtout, ne prends jamais mon public pour des cons ! "»Les conférences de rédaction se passent généralement chez la star.« Nous lui présentons le sommaire, il modifie, choisit, rajoute, puis nous exécutons. Quand nous avons terminé, il relit tout. C'est avant tout un vrai professionnel. »

L'admiration de Rémi Bouet pour Johnny n'est pas nouvelle. Il a signé en 2002 une biographie de la star (Johnny Hallyday. Une vie, Éditions Solo) et sortira en novembre un nouvel ouvrage consacré au chanteur. Avant de nous quitter, il nous laisse en cadeau le dernier porte-clés collector : un hologramme du rocker, en relief et lumineux. Respect.

Envoyer par mail un article

Johnny en accès illimité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.