Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

M6 fait son entrée dans le stade des grands

13/10/2005

En achetant 31matchs de la Coupe du monde 2006 de football pour 27 millions d'euros, la chaîne ajoute à son offre de programmes généralistes le maillon qui lui faisait défaut.

Ne lui dites plus qu'elle est la petite chaîne qui monte ! M6 a atteint sa majorité (elle est née en 1987) et a désormais tout d'une grande. Tout, y compris une place de choix sur les terrains de football. Le 7 octobre, Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe, a annoncé l'acquisition de 31 matchs de la Coupe du monde 2006, qui se disputera en Allemagne. Jusqu'alors, la chaîne n'avait que du second choix en matière de football, avec le Trophée des champions ou la Coupe de l'UEFA. Le Mondial apporte à M6 la brique qui lui manquait pour être considérée comme une grande chaîne généraliste.

Certes, il ne s'agit pas des matchs les plus importants de la compétition : les 24 meilleures rencontres, dont la ­finale et les demi-finales, ont été achetées en novembre 2001 par TF1 pour 100millions d'euros. M6 pourra quand même compter sur de belles affiches avec, par exemple, les équipes d'Italie, d'Angleterre et du Portugal. Le programme définitif sera connu à la fin de l'année, car TF1 doit faire son choix de matchs au plus tard dix jours après le tirage au sort de la phase finale, qui s'effectuera le 9 décembre prochain à Leipzig.

Attirer de nouveaux annonceurs

« C'est une bonne affaire, se félicite ­Nicolas de Tavernost. Nous n'avons pas été déraisonnables. » Il n'empêche : le chèque de 27 millions d'euros signé par M6 pour ces matchs représente ­environ 10 % du coût global de la grille de la chaîne (250 millions d'euros en 2004). L'effort financier est donc ­important. L'opération sera-t-elle bénéficiaire ? « Le football n'est pas un événement rentable, tout comme l'information, mais il faut aussi savoir investir dans une grille », répond le patron du groupe.

À M6 Publicité, on estime que le jeu en vaut la chandelle. Car, au-delà du chiffre d'affaires, la Coupe du monde doit permettre à la chaîne d'attirer de nouveaux annonceurs. C'est aussi une façon de poser des jalons : « Maintenant, nous pouvons entrer dans les grands événements du football, comme nous l'avions­ envisagé il y a cinq ans », affirme Nicolas de Tavernost. Cela tombe bien : les droits des matchs de l'équipe de France arrivent à échéance en juin prochain. TF1 paie 43 millions d'euros par an. Seront-ils jugés aussi raisonnables ?

Envoyer par mail un article

M6 fait son entrée dans le stade des grands

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.