Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les chaînes TNT misent elles aussi sur le sport

20/10/2005

Le Sportel, qui débute le 24 octobre, permettra aux nouvelles chaînes d'acheter des programmes sportifs.

Le sport n'est plus l'apanage des réseaux nationaux de télévision et des chaînes spécialisées. Il débarque en force sur les mini­généralistes, notamment les chaînes de la télévision numérique terrestre. France 4 (France Télévisions) en a fait l'un des axes de sa nouvelle grille, tandis que TMC (TF1 et AB) et Paris Première (M6), bientôt sur la TNT payante, diffusent désormais régulièrement du football européen.

« Ces chaînes ont besoin de programmes de qualité, et le sport en est un, confirme Frédéric Chevit, conseiller pour le sport sur NT1 (AB) et ancien ­patron des sports de France Télévisions. ­Cependant, leurs possibilités financières restent limitées. » Au Sportel, le marché international des programmes sportifs qui s'ouvrira le 24 octobre à Monaco, les chaînes chercheront l'oiseau rare : le produit sportif large et économique.

Visibilité trop réduite

En effet, les modestes budgets des chaînes de la TNT (une trentaine de millions d'euros annuels) leur ferment les portes des grands événements et du football. Sauf si elles ont la chance d'appartenir à un groupe. Ainsi, Paris Première profite du contrat signé par M6 avec l'Olympique de Marseille. Enfin, au-delà du coût financier, la disponibilité des droits pose également problème, car la quasi-totalité des grands événements est déjà sous contrat avec une chaîne.

Il reste les sports recalés chez TF1, France 2 ou M6. Malheureusement, les nouvelles chaînes ne seront pas les fenêtres d'exposition tant espérées. « Le travail des chaînes généralistes n'est pas d'aller chercher des niches, mais de trouver des événements fédérateurs », reconnaît Frédéric Chevit. Sans le sou, les chaînes de la TNT préfèrent mettre en avant auprès des détenteurs de droits leur gratuité d'accessibilité au public, autrement dit une garantie d'exposition. Hélas, celle-ci est encore jugée insuffisante.

Ainsi, la Fédération française de ­cyclisme (FFC) voit d'un mauvais oeil le souhait de France Télévisions de diffuser le prochain championnat de France de cyclo-cross sur France4. « Nous n'aurons pas la même visibilité que sur France 3, et cela est essentiel pour nos sponsors », se plaint Sylvie Pasqualin, responsable de la communication à la FFC.

La marge est donc étroite pour ces chaînes en construction. « Compte tenu du nombre élevé de compétitions, il y aura des opportunités », estime pourtant Frédéric Chevit, qui parie sur des accords de diffusion avec d'autres opérateurs.

Envoyer par mail un article

Les chaînes TNT misent elles aussi sur le sport

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.