Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les radios généralistes ont le réveil difficile

24/11/2005

Selon la dernière enquête de Médiamétrie, les tranches matinales des généralistes sont globalement à la baisse. À l'exception de celles de RTL et de RMC Info.

Les légers ajustements réalisés par les radios généralistes en cette rentrée de septembre pour revigorer leur tranche matinale n'ont manifestement pas porté leurs fruits. Sur la tranche phare du 6 h-9 h, les résultats de l'enquête 126 000 radio de Médiamétrie, pour la période septembre-octobre 2005, révèlent que seules RMC Info (+ 0,5 point) et RTL (+ 0,1 point) progressent sur un an en part d'audience. « Mais ces résultats ne sont pas homogènes, souligne Albane Duthoit, chef de groupe études médias chez GroupM. Depuis la dernière vague d'avril-juin 2005, l'audience de RTL est stable sur la première moitié du "morning" et progresse à partir de 7 h 30. Dans le cas de RMC, c'est la tranche 8 h-9 h qui est la plus puissante. »

France Inter à la traîne

RTL, qui domine toujours la tranche du matin avec 13,8 % de part d'audience, est parvenue à ­féminiser sa cible et à attirer des auditeurs CSP + sur cette tranche du matin. « Aujourd'hui, nous sommes numéro un sur tous les quarts d'heure du 6 h-9 h », se réjouit son président, Axel Duroux. Quant à la radio d'Alain Weill, RMC Info, principale gagnante du sondage avec Les ­Indépendants, elle a progressé sur les cibles masculines et les seniors. « RMC Info est en train de s'imposer comme une radio d'actualité et d'opinion, ce qui est encourageant à l'aube des échéances électorales qui s'annoncent », note Frank Lanoux, le directeur des programmes, avant de préciser que Jean-Jacques Bourdin, qui anime la tranche 7 h-11 h, est écouté par 1,339 million d'auditeurs.

La grande perdante de cette rentrée reste France Inter (- 0,9 point), qui a pourtant voulu innover le matin en féminisant et en rajeunissant ses voix. « Il est vrai que nous avons un petit problème avec le 7 h-9 h, admet Jean-Paul Cluzel, président de Radio France, mais notre station est la seule généraliste à avoir été à la fois victime d'une campagne d'attaque, par le biais du standard de Stéphane Paoli, et fragilisée par une grève interne. Cela dit, je n'ai pas l'intention de changer de cheval au milieu du gué. » Le président de la Maison Ronde se félicite en ­revanche de la progression générale de France Info, qui occupe la troisième marche du podium en termes d'audience cumulée (10 %) et reste stable sur la tranche matinale (5,6 % de part d'audience).

Déception aussi du côté d'Europe1, qui a perdu 0,4 point par rapport à la grille de septembre 2004. Jean-Pierre Elkabbach, aux commandes de la radio du groupe Lagardère depuis avril, promet que « chacune des tranches qui n'a pas marché va être retravaillée ». Pour Albane Duthoit, de GroupM, « le mauvais score d'Europe 1 s'explique par un net recul sur les 65 ans et plus depuis avril ». Le patron de la radio de la rue François-ier considère que « les nombreux changements insufflés à la grille matinale ont sans doute perturbé et déstabilisé » cette cible. Avant d'ajouter : « Nous avons retrouvé les jeunes sur d'autres tranches, comme celle de Frédéric Taddéi l'après-midi ou encore avec Génération Europe 1 à 23 h. »

www.mediametrie.fr/resultats.php?resultat_id= 201&rubrique= rad

Envoyer par mail un article

Les radios généralistes ont le réveil difficile

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies