Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le baron Frère vous salue bien

02/02/2006 - par Amaury de Rochegonde

Le baron et homme d'affaires belge Albert Frère vient d'annoncer sa prochaine sortie du capital de Bertelsmann, dont il détient 25,1 % via Bruxelles Lambert. Ce holding prévoit de « demander, à partir de la fin mai 2006, la mise en oeuvre de la possibilité d'introduire Bertelsmann en Bourse si les conditions de marché lui sont favorables ». Il n'en faut pas plus pour mettre la planète médias allemande en ébullition. Bertelsmann a en effet la haute main sur le leader européen de la télévision RTL Group, les éditeurs Random House et Gruner&Jahr (Prisma Presse en France) ainsi que le distributeur de livres DirectGroup (France Loisirs). Sans compter la copropriété de Sony BMG, deuxième éditeur musical mondial.

Marchés séduisants

Successivement actionnaire de CLT puis de RTL Group, Albert Frère va donc mettre un terme à dix ans d'aventure dans les médias. Il espère de ce retrait entre 5 et 6 milliards d'euros pour prendre pied dans d'autres groupes industriels comme le cimentier Lafarge, dont il a acquis 6,5 %. La balle est dans le camp de la famille Mohn, actionnaire de 74,9 % de Bertelsmann.

Même si le groupe s'est préparé à la Bourse ces dernières années en adoptant les normes comptables internationales, la ­famille ne prise guère les marchés financiers. En 2002, Thomas Middelhoff n'a-t-il pas été remplacé à la tête de l'entreprise par Gunter Thielen, un proche, qui a exclu toute introduction en Bourse ? Depuis, les marchés sont bien sûr plus séduisants. Mais la famille héritière suit avec intérêt le dossier ProSiebensat1, que l'éditeur berlinois Axel Springer cherche à conserver en dépit du blocage de l'office anticartel. Le vendeur, Haim Saban, est en quête d'un nouvel acquéreur. S'il réussit, Springer pourrait alors se retourner vers une autre proie...

Envoyer par mail un article

Le baron Frère vous salue bien

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.