Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Yahoo utilise sa notoriété pour séduire les PME

23/02/2006 - par Amaury de Rochegonde

Overture se rebaptise Yahoo Search Marketing pour mieux refléter l'image de marque de la société Yahoo, qui s'attaque cette année aux PME et au marché local.

Overture, la filiale de Yahoo ­consacrée aux liens sponsorisés et contextuels, s'apprête à changer de nom, le 27 février, pour devenir Yahoo Search Marketing (YSM), comme aux États-Unis. « Il s'agit d'offrir une palette plus large aux annonceurs », explique Bertrand Jonquois, directeur exécutif, rappelant que « Yahoo est une marque qui a une notoriété beaucoup plus forte qu'Overture pour aller recruter des petites entreprises ». Au total, souligne-t-il, c'est à une clientèle de 10 000 petites et moyennes entreprises que s'adresse Yahoo Search Marketing tandis qu'« on ne compte pas plus de 1 000 annonceurs utilisant les bannières en ligne ». Les liens commerciaux représenteraient, selon lui, près de 35 % des revenus de la publicité en ligne en France, alors qu'ils atteignent déjà 50 % aux États-Unis.

La France est d'ailleurs le deuxième marché européen, derrière la Grande-Bretagne, avec un chiffre d'affaires net de 267,5 millions d'euros en 2005 et une prévision de 440 millions d'euros en 2006 (source : Forrester). « Cela prouve le dynamisme de notre marché », complète le directeur d'YSM. Il est lié au poids de l'ADSL en France, qui développe le commerce en ligne, ainsi qu'au tissu économique d'entreprises qui ont démarré avec le Minitel (Aquarelle, Meetic, Voyages-sncf, etc.). De son côté, Yahoo joue la transparence sur le prix des mots clés, le volume des requêtes et le comportement des internautes. « Cela permet de tenir compte de la saisonnalité et de l'orthographe SMS, tel " Kdo " pour cadeaux », ajoute-t-il.

L'année 2006 sera également pour Yahoo France celle du géomarketing. Un peu à la façon de Pages jaunes, la société compte se développer dans les liens de recherche locale, déjà actifs aux États-Unis, ainsi que dans la recherche mobile à destination des téléphones portables. En outre, il est prévu d'élargir la gamme des partenaires éditoriaux, pour toucher des sites de petite taille. Actuellement, les cent cinquante partenaires exclusifs de Yahoo (Wanadoo, TF1, M6, etc.) ­fédèrent quelque 90 % de la population française. Mais les petits sites pourront s'inscrire d'eux-mêmes en ligne. Yahoo entend peser de tout son poids pour contrer son concurrent Google.

Envoyer par mail un article

Yahoo utilise sa notoriété pour séduire les PME

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.