Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

JCDecaux mise sur l'eldorado chinois

23/03/2006 - par Delphine Le Goff

Le groupe de publicité extérieure prévoit désormais de réaliser une grande partie de son expansion en Asie.

Sur la couverture du rapport annuel de JCDecaux figure une photo de « news reading stands » ou panneaux de presse, de nouveaux mobiliers urbains que l'on trouve aujourd'hui sur 500 faces à Pékin. Ce n'est pas un hasard si la société, qui annonçait le 15 mars des résultats supérieurs aux prévisions avec un chiffre d'affaires de 1,745 milliard d'euros (+7,2 %), a choisi ces dazibaos high-tech en introduction à sa présentation. Cette dernière portait en grande partie sur la Chine, désormais troisième marché du groupe. En effet, la part du marché publicitaire consacrée à la publicité extérieure y est de 12 %, contre une moyenne mondiale de 5 % (dont 7 % en Europe, 8 % en Asie-Pacifique et 3 % en Amérique du Nord). Le marché s'y décompose comme suit : 44 % pour l'affichage, 20 % pour le mobilier urbain et 19 % pour les aéroports. « L'affichage, qui est dominé à 11 % par un opérateur dénommé Tom Group, reste un média très local, très compliqué à gérer », explique Jean-Charles Decaux, coprésident de JCDecaux. Sur les aéroports, le groupe français est leader avec 15 % du marché (Hong Kong et Shanghai), tout comme sur le transport, où il est très présent avec 59 % de part de marché (métros de Pékin, Nanjing et Canton). Sur le mobilier urbain, Clear Media, filiale de Clear Channel, domine le marché, avec 27 %, « surtout sur les Abribus », précise Jean-Charles Decaux, qui pressent que « le mobilier urbain risque de se modifier énormément en Chine ». Le coprésident de JCDecaux n'a pas manqué d'évoquer, sur le gain récent du mobilier urbain de New Delhi (Inde), « un nouveau contrat très symbolique ». Pour l'heure, le groupe, qui prévoit une croissance de 5 % de son chiffre d'affaires en 2006, garde néanmoins l'oeil sur deux marchés européens de taille : le métro de Londres et, en France, France Rail, dont le contrat avec Clear Channel arrive à expiration en 2006.

www.jcdecaux.fr

Envoyer par mail un article

JCDecaux mise sur l'eldorado chinois

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.