Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La folie de la philo

06/04/2006 - par Delphine Le Goff

À un moment où les ouvrages de philosophie font des succès d'édition, Philosophie magazine veut marier la science de la sagesse avec le journalisme.

La précarité, c'est la perversion du possible. » Voilà qui pourrait donner à réfléchir aux lycéens qui manifestaient contre le contrat première embauche (CPE). La phrase de Marie-José Mondzain, directrice de ­recherche au CNRS, est d'ailleurs l'accroche d'un article sur le CPE dans le nouveau bimestriel Philosophie magazine.

À première vue, ce dernier pourrait donner des sueurs froides à ceux qui, en terminale, ne comprenaient goutte à l'allégorie de la caverne ou qui s'arrachaient les cheveux sur La Dialectique du ­maître et de l'esclave. Pour présenter la ligne éditoriale du magazine, édité par la structure indépendante Philo ­Éditions, laissons la parole à Michel Foucault, cité dans l'édito : « La question de la philosophie, c'est la question du présent qui est nous-mêmes. » Toujours perdus ? « Nous souhaitons concilier philosophie et journalisme, montrer à quel point les philosophes sont en prise avec les enjeux contemporains », résume le rédacteur en chef Alexandre Lacroix. Ce dernier, romancier et essayiste, se définit comme un « outsider » : « Les phénoménologues ont tendance à rester entre eux, les analytiques et les philosophes politiques aussi... Pour ma part, je n'appartiens à aucune chapelle. »

Paradoxe : dans un pays comme la France, où la philosophie est enseignée au lycée, il n'existait pas de titre consacré à la discipline. Nos voisins européens sont mieux lotis. En Grande-Bretagne, The Philosophers'Magazine privilégie une approche très pop de la science de la sagesse, avec des couvertures tout sauf poussiéreuses : la dernière en date montre, dans un style cartoonesque à la Roy Lichtenstein, une femme en larmes qui reproche à son époux : « Tu ne m'as ­jamais comprise. Et tu n'as jamais compris Wittgenstein ! »

Pas besoin de maîtriser le Tractatus logico-philoso­phicus, l'oeuvre unique de Ludwig Wittgenstein, pour s'abîmer dans la lecture de Philosophie magazine. Le premier numéro, tiré à 90 000 exemplaires, ­présente un reportage sur les cours de philo en ZEP, se propose de décrypter la « bus attitude » prônée par la RATP et s'interroge : « Y a-t-il une pensée alter ? ». Les philosophes seraient-ils les meilleurs journalistes ? « N'oublions pas que Jean-Paul Sartre est l'un des fondateurs de Libération, rappelle Alexandre Lacroix. La philosophie est par essence ouverte au monde. Jacques Derrida et Jürgen Habermas ont réagi aux attentats de 2001 dans Le Concept du 11 septembre. Des philosophes comme Alain Badiou, Élie During ou Jean-Pierre Zarader ont récemment publié un ouvrage intitulé ­Matrix, machine philosophique... »

L'introspection dépassée

La philosophie est à la mode. Il suffit de jeter un oeil sur la liste des best-sellers, dans laquelle caracolent La Philosophie pour les nuls de Christian Godin, ­Apprendre à vivre, traité de philosophie à l'usage des jeunes générations, de l'ex-ministre Luc Ferry ainsi que Traité d'athéologie : physique de la métaphysique de la mégastar de la philo Michel Onfray. Après l'hystérie du tout-psycho, la folie du tout-philo ? « Nous aurions effectivement pu faire une copie de Psychologies magazine avec des philosophes, un magazine du mieux-être, du développement personnel. Sauf que, depuis le 11 septembre, les grandes années de l'introspection sont derrière nous », reconnaît Alexandre Lacroix, un rien agacé par la comparaison avec le magazine de Jean-Louis Servan-Schreiber. Lacroix croit dur comme fer à son projet : « Deux millions de Français disent s'intéresser à la philosophie. Si on arrive à en conquérir 10 %... » Dans la presse philosophique, vulgariser, est-ce séduire ? Vous avez quatre heures...

Envoyer par mail un article

La folie de la philo

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.