Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

France Soir chez un marchand de biens

20/04/2006 - par M.S.

Ce qui manque à la France, c'est un grand journal populaire de qualité et de renom », lance Jean-Pierre Brunois. Ce vide sera comblé, promet-il, puisque son projet de reprise de France Soir a été retenu par le tribunal de commerce de Lille le 12 avril. Au grand dam d'Arcadi Gaydamak, milliardaire russe sous le coup d'un mandat d'arrêt international, qui avait reçu le soutien de la rédaction. Il est vrai que son projet prétendait sauver les emplois, alors que celui qui préside la société immobilière VME Patrimoine ne garde que 51 salariés sur 112.

Trois ans pour se rétablir

La reprise par le marchand de biens est mal accueillie par les salariés de France Soir, qui se sont mis en grève. En 2004, le comité d'entreprise lui avait déjà préféré Ramy Lakah. Depuis, Jean-Pierre Brunois a continué d'éplucher les tabloïds anglais, dont il s'inspire pour définir le nouveau France Soir. La rédaction sera dirigée par le journaliste sportif Olivier Rey. Les deux hommes se connaissent depuis cinq ans. À l'époque, Jean-Pierre Brunois avait approché le journaliste pour lui racheter But, un bihebdomadaire sur le football dont il était devenu propriétaire en 1989, avant de le revendre à Sporever de Patrick Chêne en 2001. Les nouveaux propriétaires se donnent trois ans pour remettre France Soir (DFP 2005 : 50 633 ex., en baisse de 18,5 % sur un an) sur les rails. Une échéance d'autant plus ambitieuse qu'ils entendent faire un grand quotidien avec une rédaction réduite de moitié... et fortement démobilisée.

Rectificatif. Nous avons omis dans Stratégies n° 1409 le quotidien Lyon plus (80 000 ex.), parmi les gratuits du réseau Ville plus (295 000 ex. au total).

Envoyer par mail un article

France Soir chez un marchand de biens

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.