Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Médiamétrie compte les internautes

27/04/2006 - par Muriel Signouret

L'institut d'études a intégré cette nouvelle cible dans sa dernière enquête 126 000 Radio.

Qui a dit que Médiamétrie ne s'adaptait pas aux évolutions de la société ? L'institut de mesure d'audience fait mentir les mauvaises langues en intégrant une nouvelle cible dans sa dernière enquête 126 000 Radio : les internautes. À l'heure où 60 % de la population française accède au Web, ce critère n'est pas dénué d'intérêt. Le « comité radio » de Médiamétrie, qui s'est réuni en novembre dernier, a plaidé pour sa réintégration après l'avoir jeté aux orties en 2002. « Depuis, nous n'avions eu que des demandes isolées alors que, cette fois, l'ensemble des acteurs, des stations aux régies en passant par les agences médias, ont été unanimes », fait remarquer Emmanuelle Le Goff, directrice commerciale au département radio de Médiamétrie. Un autre critère a dû toutefois être sacrifié : le niveau d'instruction, qui n'apparaîtra que dans la vague d'avril-juin.

Les surfeurs les plus assidus préfèrent NRJ

« La cible des internautes, plutôt jeune et CSP +, intéresse beaucoup les annonceurs. D'autant que ces derniers adoptent de plus en plus une communication plurimédia, explique Sylvain Niquet, directeur des études radio chez Carat Expert. Les ­régies s'y mettent elles aussi, à l'instar d'IP, qui propose un pack radio-Web-podcast. »

Médiamétrie prend en compte plusieurs niveaux d'usage, avec les ­« internautes assidus », qui se ­connectent tous les jours ou presque, les « internautes réguliers », qui surfent une à deux fois par semaine et les « non-internautes ».

Premier constat : plus on est utilisateur du Web, plus on écoute la radio. Les non-internautes sont 74,4 % à y prêter l'oreille, contre 90,4 % pour les internautes assidus. Ces derniers plébiscitent NRJ, qui a une audience ­cumulée sur cette cible de 14,7 %. Suivent France Info (13,7 %) et France Inter (12,8 %), qui prend la première place du podium en part d'audience avec 11,6 %. De quoi conforter les stations qui jouent de plus en plus la carte multimédia avec la balado­diffusion.

Envoyer par mail un article

Médiamétrie compte les internautes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.