Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La régie du service public mise sur tous les écrans

01/06/2006 - par Amaury de Rochegonde

France Télévisions Publicité se diversifie en commercialisant des chaînes thématiques, des sites Internet et même des écrans de cinéma.

Philippe Santini, directeur général de France Télévisions Publicité (FTP), rêve de convertir sa régie à tous les écrans. Le 22 mai, il a annoncé que son partenariat sur les salles de cinéma avec Screenvision serait étendu à toute la France. Pour l'heure, ce dispositif de couplage qui assure la commercialisation conjointe des décrochages locaux de France 3 et des écrans de Screenvision n'est présent qu'en Rhône-Alpes et dans le Grand Ouest. Au 1er janvier 2007, tout le territoire sera concerné. De quoi assurer 1 à 3 millions d'euros additionnels aux 30 millions générés par France 3 Régions. « On imbrique les meilleurs jours du cinéma, du vendredi au dimanche, avec ceux de la télévision régionale, du lundi au jeudi, explique Laurent Vaneson, directeur de la publicité régionale de FTP. Ce sont deux médias qui présentent la meilleure efficacité de mémorisation et sont complémentaires en termes de cibles, le cinéma permettant de toucher des gens plus jeunes, urbains et CSP+. »

La régie continue ainsi la diversification de ses revenus. Après la vente aux enchères d'écrans publicitaires, (environ 60 millions d'euros de recettes), FTP s'est développée en commercialisant dix-huit chaînes thématiques, notamment américaines (13ème Rue, Fox Life, Sci Fi, Discovery, National Geographic, etc.) ainsi que des sites Internet. Elle vient de reprendre la régie du portail de Radio France et s'occupe même du site de recettes marmiton.org. « Notre but est d'avoir une offre transverse sur tous les écrans », annonce Philippe Santini, qui réfléchit à des développements sur le téléphone mobile. Sans oublier les chaînes du groupe, dont le chiffre d'affaires publicitaire (780 millions d'euros) doit progresser de 3,5 % en 2006. Pour celles-ci, le patron de FTP estime que « la typologie d'audience se marie parfaitement avec la structure de consommation des marques ».

Envoyer par mail un article

La régie du service public mise sur tous les écrans

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.