Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le marché publicitaire attend un rebond

31/08/2006 - par Amaury de Rochegonde

L'accélération de la croissance au deuxième trimestre laisse-t-elle augurer une nette reprise des investissements publicitaires ?

L'annonce d'une croissance économique plus forte que prévue au deuxième trimestre (entre 1,1 et 1,2 %) est-elle de bon augure pour les médias ? Selon Éric Trousset, directeur marketing de TNS Media Intelligence, le cumul des investissements plurimédias au premier semestre (en hausse de 10,7 %, contre 4,2 % sur la même période en 2005) présente « des signes extrêmement encourageants de reprise » : « La presse se porte mieux, note-t-il. La grande consommation repart à la hausse après dix-huit mois de chute, la consommation des ménages se tient bien et il peut y avoir un effet d'anticipation par différentes marques avant l'ouverture des écrans à la grande distribution. » Ce que semble confirmer Claude Cohen, présidente de TF1 Publicité : « Il y a effectivement croissance, et je pense que la fin d'année devrait être bonne. » Certes, juillet a manqué un peu de souffle. Mais, selon Éric Trousset, il n'est pas révélateur de la rentrée.

Inflation tarifaire

Une analyse que modère Didier Beauclair, directeur médias de l'UDA, qui note que la hausse des investissements bruts est aussi due à une inflation des tarifs (+ 5,9 %) depuis le début de l'année. Selon lui, l'alimentaire (- 4,7 %) n'est pas très optimiste et il n'y a pas de raison de prévoir un raz de marée venant des distributeurs à la TV au 1er janvier 2007. Si l'on observe une belle progression dans les télécoms (+ 27,2 %), elle pourrait toutefois ­ralentir dans les mois à venir.

Reste qu'on ne peut nier une tendance plutôt positive pour les transports (+ 15,3 %), qui devraient être encore dopés par le Mondial de l'auto, en octobre, et pour les services (+ 27,6 %). Côté médias, la ventilation de cette croissance brute apparaît équilibrée, même si Internet se détache toujours du lot par son dynamisme. Selon les chiffres de l'IAB, les investissements publicitaires bruts sur le Net ont en effet progressé, à périmètre constant, de 57% au premier semestre.

Envoyer par mail un article

Le marché publicitaire attend un rebond

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.