Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Free lance son bouquet chinois

07/09/2006 - par Amaury de Rochegonde

En s'alliant avec Tang Media pour créer un bouquet de chaînes chinoises, l'opérateur Free cherche à faire de la télévision communautaire un moteur de recrutement d'abonnés.

La communauté chinoise en France, qui compte quelque 600 000 personnes, a désormais son bouquet de chaînes baptisé, comme il se doit, Grande Muraille. Grâce à un accord avec le groupe Tang Media, filiale de l'entreprise d'épicerie asiatique Tang Frères, Free propose sur sa Freebox des chaînes généralistes, régionales et thématiques (CCTV4, Beijing TV, China Movie, CCTV Entertainment, etc.). L'offre est délivrée gratuitement jusqu'à la fin octobre, avant d'être facturée 8,88 euros par mois. Promis à un développement européen (Allemagne, Grande Bretagne, Italie et Espagne), le bouquet Grande Muraille sera promu dans les restaurants et les magasins chinois. Il permet à Free d'apparaître comme un champion de la télévision communautaire puisque l'opérateur a déjà lancé des chaînes en langues arabe, espagnole, anglaise, allemande, etc. « Il s'agit de permettre à chacun de trouver la télé qui lui va », résume Michaël Boukobza, directeur général de Free. Demain, des chaînes africaines viendront sans doute élargir le dispositif.

La télévision est un grand vecteur de recrutement pour Free, qui compte environ 273 000 abonnés à un service audiovisuel, avec une centaine de chaînes basiques (deux cent cinquante en comptant les options) pour 1,9 million de clients. Après avoir créé en décembre dernier un service de vidéo à la demande (VOD), qui assure quelque 150 000 ventes par mois, l'opérateur est devenu un partenaire du groupe Canal + via sa Freebox, qui développe une offre de films payants à l'unité ou grâce à un pass - pour Canalplay Kids - ainsi qu'une palette d'« e-concerts ». «Sur 1,8 million d'actes d'achat en VOD au premier semestre 2006, nous avons 40 % du marché », affirme Michaël Boukobza, qui n'exclut pas de proposer, à l'avenir, une offre de charme pour doper ses ventes.

En attendant, l'opérateur cherche à muscler son écran, qui peut diffuser des films en haute définition et intègre depuis le 4 septembre un magnétoscope numérique. Tout comme son concurrent Neuf Cegetel, avec lequel Free dispute sa première place dans le « triple play ». Prochaine étape de cette lutte pour l'innovation permanente : le lancement, fin septembre, d'un téléphone mobile Wifi, qui permettra de téléphoner gratuitement... en regardant la télévision.

Envoyer par mail un article

Free lance son bouquet chinois

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.