Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

UPC-Noos accélère sa restructuration

14/09/2006 - par Amaury de Rochegonde

Deux mois après le feu vert de Bruxelles à son rachat par Cinven et Altice, le câblo-opérateur mise sur un vaste plan social... pour se redévelopper.

Les salariés du câblo-opérateur Noos-UPC devaient se mettre en grève, mardi 12 septembre, après l'annonce d'un plan social sans précédent affectant près de deux tiers du personnel, soit 832 emplois sur 1 341. Les postes supprimés ou externalisés concernent principalement l'administration, les services techniques et les centres d'appels alors que, parallèlement, 156 nouveaux emplois de commerciaux seront créés. Selon le syndicat FO, la répartition du plan social se fait « à 70 % en Île-de-France et à 30 % sur le reste de la France ».

Se renforcer en haut débit

Il s'agit pour le câble français d'une nouvelle opération de restructuration après l'acquisition, avant l'été, d'UPC-Noos par Altice et le fonds d'investissement Cinven, déjà propriétaire de Numéricâble. La direction du câblo-opérateur justifie ces licenciements par la nécessité de trouver des moyens de développement sur le « triple play » ­(télévision, Internet, téléphone) alors que les offres ADSL progressent et que le satellite est en phase de redéploiement avec la fusion CanalSat-TPS.

Avec 1,25 milliard d'euros pour l'achat d'UPC-Noos, le repreneur a consenti un gros investissement pour développer le câble français dont le réseau, malgré 4 millions d'abonnés, est souvent jugé déficient. Sa couverture nationale de 40 % est limitée face à ses concurrents. Noos-UPC va donc chercher à faire valoir sa différence en misant sur sa marque, sa force commerciale et l'équipement en fibre optique, afin de se renforcer en haut débit. Quant à la facture, elle sera réglée par le redimensionnement de l'effectif et la sous-traitance des activités de services (maintenance, raccordements, etc.). Quitte à confier à l'extérieur le suivi de la qualité, qui modèle, pourtant, une image de marque.

Envoyer par mail un article

UPC-Noos accélère sa restructuration

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.