Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Roularta veut un coup de jeune à L'Express

14/09/2006 - par Delphine Le Goff

Le nouveau propriétaire du news magazine veut décloisonner sa rédaction tout en attirant davantage le lectorat féminin.

C'est décidément le début d'une époque à L'Express. Après le départ de Denis Jeambar, président du directoire et directeur de la rédaction, parti présider les Éditions du Seuil, le groupe Roularta, propriétaire du groupe Express-Expansion, veut « rajeunir le projet » L'Express. Lors d'un point presse à Paris, Rik de Nolf, administrateur délégué du groupe belge, a prouvé qu'il n'était pas un actionnaire dormant. Pour lui, il faut « rajeunir, passer la main aux jeunes ». Il a par ailleurs indiqué qu'« une clause de cession allait s'ouvrir dans les prochains jours » et qu'« elle devrait automatiquement se traduire par une réduction d'effectifs ». De source informée, la direction tablerait sur 30 à 40 départs avant le 31 décembre.

Christophe Barbier, le nouveau directeur de la rédaction (Marc Feuillée devenant président du directoire), procède actuellement à une réorganisation au sein de l'hebdomadaire, où l'ambiance était devenue, ces derniers mois, délétère entre Denis Jeambar et ses troupes. Christophe Barbier, quant à lui, jouit pour ses premiers pas à la direction de la rédaction d'une certaine popularité. « Il est bien perçu en interne : beaucoup de brio, une grande compétence professionnelle, agréable humainement », rapporte un salarié du journal.

Plus de réactivité

Rik de Nolf prône l'ouverture dans le fonctionnement de la rédaction : « Il faut éviter que tout le monde reste cloisonné dans son coin. » Ce qui est sûr, c'est que les journalistes vont devoir se pencher un peu plus sur le Web : « Les journalistes devraient être plus réactifs. Il faut développer le Web comme une formule complémentaire du magazine », a expliqué Rik de Nolf.

L'administrateur délégué a également insisté sur la nécessité de ­féminiser le lectorat, notamment via le supplément L'Express mag, récemment remanié en ce sens. « Il faut le développer encore plus, en déménageant les pages culture du news pour en faire un magazine style de vie », a préconisé le patron de Roularta, qui veut doubler la marge opérationnelle du groupe Express-Expansion en deux ou trois ans.

Envoyer par mail un article

Roularta veut un coup de jeune à L'Express

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.